Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

TIZI-OUZOU - Quelque 1176 oiseaux d’eau, de différentes espaces ont été observés dans cinq barrages de la wilaya de Tizi-Ouzou, lors de la campagne hivernale de recensement effectuée par  la Conservation locale des forêts, a indiqué, mercredi à l’APS le chef de service protection de la flore et de la faune.

Ce nombre d’oiseaux sédentaires et migrants, a été dénombré dans 5 sites aquatiques que sont le barrage de Taksebt (351 oiseaux), de Draa El Mizan (294), de Djebla (199), d’Ain Zaouïa (129) et de Tizi Gheniff (35) ainsi que l’Oued Sébaou (168 individus), a précisé M. Skandraoui.

Ce recensement ornithologique a révélé l’existence de plusieurs espèces d’oiseaux d’eau évoluant dans ces zones humides artificielles, dont le canard colvert, le canard souchet, la sarcelle d’hiver, le chevalier guignette, le grèbe castagneur, le grand cormoran, la foulque macroule, le héron garde bœuf, le héron cendré et l’aigrette garzette entre autre, a-t-on ajouté de même source.

Les résultats de ce recensement seront présentés au public, demain jeudi, au niveau du barrage de Taksebt, qui abritera les activités de célébration de la journée mondiale des zones humides (2 février) avec pour thème cette année "Des zones humides, pour la prévention des risques de catastrophes" et ce dans le but de sensibiliser le citoyen à la préservation de ces biotopes, a observé M. Skandraoui.

La célébration de la journée mondiale des zones humides sera marquée dans la wilaya de Tizi-Ouzou par plusieurs activités dont une opération de plantation d’un millier d’arbres autours du barrage de Taksebt, une visite guidée de ce même site, et une initiation à l’observation ornithologique,a souligné le chef de service protection de la flore et de la faune.

Il a rappelé que le concours de la meilleure photo d’une zone humide est reconduit cette année au profit des jeunes âgés entre 18 et 25 ans. Celui qui désire y participer, peut envoyer, entre le 2 de ce mois de février et le 2 mars prochain, sa photo au site www.worldwetlandsday.org/fr.

En plus des cinq barrages qui sont des zones humides artificielles, la wilaya de Tizi-Ouzou compte également 22 autres zones naturelles et 81 retenues collinaires a observé M. Skandraoui.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article