Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

"Depuis 2007, environ 968 TWh ont été utilisés pour la fabrication de smartphones. C'est presque autant que l'alimentation annuelle en électricité de l'Inde, qui a utilisé 973 TWh en 2014", dénonce Greenpeace dans un rapport. L'association pointe les impacts de ces appareils sur l'environnement.

Après s'être  penchée sur les impacts de l'industrie de l'électronique, Greenpeance met le focus sur les smartphones. Premier constat : en 10 ans leurs ventes sont passées d'environ 120 millions d'unités au niveau mondial à plus de 1,4 milliard. "D'ici 2020, les abonnements smartphones devraient atteindre 6,1 milliards, soit environ 70% de la population mondiale", projette-t-elle.

L'étape la plus émettrice en dioxyde de carbone reste leur fabrication (73%). Viennent ensuite leur usage (19%), leur distribution (6%) et leur gestion en fin de vie (2%). Ces téléphones requièrent notamment un approvisionnement en métaux (157,5 tonnes d'aluminium et 107,3 tonnes de cuivre ou encore 71 tonnes d'Indium depuis 2007), dont des terres rares, et en plastique (67,7 tonnes depuis 2007).

"La recherche de quantités toujours croissantes de ces matières endommage la Terre et pourrait potentiellement conduire à l'épuisement de ces ressources critiques, comme l'indium, estimé à 14 ans d'approvisionnement en restant basé sur les taux actuels d'extraction", note Greenpeace.

Autre impact : leur faible recyclage en fin de vie. Selon l'association, en 2014 moins de 16% de l'ensemble des déchets au niveau mondial étaient recyclés. En cause notamment leur conception qui rend complexe le démontage. Au final, une majorité finit incinérée. "Trois millions de tonnes de déchets ont été générées à partir d'appareils comme les smartphones, pointe Greenpeace. Nous prévoyons que le volume des déchets électroniques global atteindra 48 millions de tonnes chaque année dès 2017. Cela représente un gaspillage massif de ressources et un défi de collecte".

Dorothée Laperche, journaliste
Rédactrice spécialisée

© Tous droits réservés Actu-EnvironnementReproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [28534] / utilisation du flux d'actualité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article