Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par REVUE DE WEB NOUARA

(Agence Ecofin)  / Jeudi, 06 avril 2017 15:18

(Agence Ecofin) - Le ministre algérien de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdesselam Chelghoum (photo), a annoncé lors d’une rencontre avec des responsables chargés du foncier agricole au niveau national que l’Etat a récupéré plus de 100 000 hectares de terres cultivables non exploitées.

Ces terres avaient notamment été attribuées dans le cadre du programme d’accès à la propriété foncière (APFA) et en application de la circulaire interministérielle portant sur la création de nouvelles exploitations agricoles et d’élevage de 2011. «L’opération de récupération des terres agricoles, à travers la déchéance ou la résiliation, a été entamée en septembre 2016. A ce jour, 100 000 ha ont été récupérés par la résiliation des contrats des personnes bénéficiaires. Les choses ont beaucoup changé. Nous sommes à la recherche de partenaires en mesure d’accompagner l’Etat dans sa stratégie d’assurer la sécurité alimentaire du pays et de diversifier l’économie nationale», a expliqué le ministre.

Cette opération de réaffectation des terres en vue de leur mise en valeur participe de la volonté de l’exécutif algérien d’assainir la gestion du foncier aussi bien agricole qu’urbain. Alger avait, dans cette perspective, lancé mi-mars la numérisation de toutes les archives foncières.

Souha Touré

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article