Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

APS/ 13 MARS 2017

Une vaste opération est actuellement en cours pour le remplissage du barrage Oued Mellague (70km au sud de Souk-Ahras), a-t-on appris samedi auprès de responsables de la direction des ressources en eau.


L’opération de remplissage de ce barrage d’une capacité de 150 millions m3 a été lancée en février dernier et devra se poursuivre jusqu’au début l’année 2018, a-t-on souligné de même source, rappelant que cet ouvrage hydraulique a été réalisé par la société Cosider dans un délai de trois (3) ans.


Les eaux de ce barrage seront principalement orientées pour l’alimentation du complexe de transformation du phosphate d’Oued Kéberit et l’alimentation en eau potable (AEP) des habitants des communes d’El Ouenza et Laouinat de la wilaya de Tébessa ainsi que Sidi Fradj de Souk-Ahras, a-t-on précisé de même source, affirmant qu’une quantité de ces eaux sera destinée à l’irrigation de 5 hectares de surfaces agricoles dans les communes de Driaâ et Taoura dans la wilaya de Souk-Ahras.


Une source de l’Agence nationale des barrages et des transferts (ANBT) a indiqué que le remplissage de ce barrage a atteint 3début mars 2017 les 35 millions m33, précisant que son exploitation est prévue d’ici à fin 2018, après son remplissage et l’installation des divers équipements électro-techniques.


Réalisé en un temps ‘‘record’’, le barrage d’Oued Mellague s’ajoute à deux infrastructures hydrauliques similaires que compte la wilaya de Souk Ahras, à savoir le barrage d’Ain Dalia (76 millions m3) et d’Oued Charef, d’une capacité de 152 millions m3 destiné à l’irrigation des surfaces agricoles de Sedrata, Bir Bouhouche et Zouabi, a ajouté la même source.
La wilaya de Souk-Ahras figure parmi les wilayas pilote en matière de réalisation de barrages, d’autant qu’elle contribue à l’alimentation en eau potable de plusieurs wilayas limitrophes à l’instar de Tébessa et d’Oum El Bouaghi, a-t-on encore précisé.


Dans ce contexte, la même source a indiqué que la réception fin 2018 du barrage d’Oued Djedra (35milions m3) permettra le renforcement de l’alimentation en eau potable des habitants de la ville de Souk-Ahras et des communes d’Ouled Driss et El Machrouha.
La même source a fait part également du lancement "prochain" des travaux de réalisation du barrage d’Oued Laghnem de la commune de Lakhdara destiné à l’alimentation en eau potable des habitants des communes frontalières et l’irrigation de plus de 1.000 ha de terres agricoles.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article