Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

PLAN D’INVESTISSEMENT TOURISTIQUE POUR TIKJDA Entre engouement et réticences

L’annonce faite récemment par les autorités locales de Bouira et consistant à mettre en place un plan d’investissement pour Tikjda, suscite déjà l’engouement de nombre d’investisseurs.

Ces derniers, selon des sources sûres, se renseignent déjà sur les grandes lignes de ce plan, en vue d’être dans les “starting-blocks” au moment opportun.

Selon des sources proches de la direction du tourisme et celle de l'investissement, rien que pour la deuxième moitié du mois de février dernier, une dizaine d’investisseurs locaux et nationaux ont signifié leur désir de s’implanter à Tikjda à travers des projets prometteurs tels que des hôtels de luxe, des stations de ski ultra modernes et même des spas.

Les mêmes sources précisent que le wali de Bouira est favorable à cette idée et il fait tout pour que ce plan de relance du tourisme de montage soit ficelé avant la fin de l’année en cours.


Néanmoins, selon nos informations, certaines réticences subsistent encore, notamment du côté des responsables du Parc national du Djurdjura (PND), qui craignent pour un brusque bouleversement de l’écosystème.

Une réticence somme toute légitime compte tenu de la biodiversité qui caractérise ce site.

En revanche, ce qui est surprenant, c’est de trouver des “craintes” de la part des responsables du Centre national des loisirs sportifs de Tikjda (CNLST).

En dépit que ce centre soit purement sportif et relègue le volet touristique au second plan, il semblerait que l’idée “d’ouvrir” Tikjda aux  investisseurs touristiques privés passe mal. Il est vrai que le CNLST tire sa notoriété du tourisme, qu’il néglige sciemment, plus que du volet sportif.

Et dans l’éventualité où des investisseurs privés venaient à s’implanter à Tikjda, avec des infrastructures de haut standing et des prestations de services de meilleure qualité, les clubs sportifs et mêmes les équipes nationales, pourraient bouder le CNLST, ce qui conduirait inéluctablement ce dernier à mettre la clef sous le paillasson.

Pour rappel, le directeur de l’Agence foncière de Bouira avait, le 13 février dernier, dévoilé les premières esquisses d’une industrie de montagne, avec la mise en place des fameux télésièges au niveau de Tikjda, l’installation d’équipements de services et l’éventualité de l’implantation d’investisseurs privés.   

R. B.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article