Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

3 mai 2017 Zineb Abenkcer Eaux & Forêts

 

Le Comité Directeur chargé de la Prévention et de la Lutte Contre les Incendies des forêts s’est réuni le mercredi 03 mai 2017 au Centre National de Gestion des Risques Climatiques Forestiers, sous la présidence du Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Dr Abdeladim LHAFI et en présence de tous les partenaires.

A l’ordre du jour, la présentation du bilan des incendies de forêts et les enseignements dégagés durant l’année 2016 et la discussion des principales composantes du programme d’action de l’exercice 2017.

Le bilan 2016 fait état d’une limitation du nombre d’incendies et des superficies touchées (2585 hectares pour 422 incendies déclenchés), soit une moyenne de 6 ha par incendie.  A titre de comparaison, l’analyse des données d’incendies durant les 20 dernières années, et précisément en comparant les statistiques enregistrées durant la période 1997-2006 avec celle de 2007-2016, fait ressortir les principales conclusions suivantes :

Le nombre de feux a augmenté de 10% (de 415 à 455 incendies) ;

La superficie incendiée a diminué de 23% (de 3700 ha/an à 2850 ha/an). Elle a même diminué de 51% durant les 4 dernières années 2013-2016, pour atteindre seulement 1812 ha/an;

La superficie des essences nobles (formations arborées) incendiée a diminué de 45% (de 72% à 40%) ;

La superficie moyenne par incendie a diminué de 25% (de 8 ha à 6 ha/incendie).

Parmi les pays du pourtour méditerranéen, le Maroc enregistre un faible taux de la surface incendiée (2585 ha) par rapport à la surface forestière totale du pays et ce grâce aux efforts déployés par les différents départements concernés en matière de surveillance, de détection et d’intervention qui ont permis une baisse significative des superficies brulées.

En effet, du 1er Janvier 2016 et selon les estimations disponibles d’EFFIS (Système Européen d’Informations sur les Feux de forêts), les superficies forestières endommagées par les incendies en Espagne, au Portugal, et en Algérie sont respectivement de 65 816 ha, 160 490 ha et 13 414 ha.

Le comité directeur a décliné les différents volets de la stratégie adoptée pour la prochaine campagne afin d’agir à la fois sur la maîtrise des feux à travers la politique de prévention des risques et au niveau de l’action opérationnelle (renforcement de la détection précoce des départs de feux, des moyens humains mis en place -1250 guetteurs- et les moyens matériels notamment aériens -5 avions Canadairs-).

Un budget total de 184.200.000 de dirhams est alloué au programme 2017 de prévention et de lutte contre les incendies de forêts, qui se décline en plusieurs actions préventives (s’attaquant aux causes des départs et extensions des feux de forêts) et opérationnelles.  Il s’agit essentiellement, des travaux d’entretien de tranchées pare-feu, d’aménagement de points d’eau, de l’ouverture et de la réhabilitation de pistes forestières, de la construction et de l’entretien de postes vigies et de la mobilisation de guetteurs pour l’alerte des départs de feux.

A la fin de la réunion, le comité a approuvé le plan opérationnel préventif (tranchées par feu, point d’eau, débroussaillage des abords des forêts, etc…) et a recommandé une veille rapprochée dans la mise en œuvre du plan d’action 2017 en concentrant l’effort sur le volet de la prévention afin d’empêcher les départs de feux, en complémentarité avec l’approche d’intervention anticipée, avec l’alerte précoce et le pré-positionnement des équipes de lutte selon les quatre niveaux prévus dans le Plan Directeur en fonction de la gravité de l’incendie.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article