Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Ecolegie en Algérie

Une nouvelle entreprise publique intitulée Medi-Net est entrée en exploitation à Boumerdes dans le cadre de la stratégie de la wilaya visant une bonne prise en charge et une meilleure gestion des déchets ménagers, parallèlement à l’éradication des décharges anarchiques en son sein.


Le lancement de cette unité, couvrant la commune de Boumerdès, dans l’attente de l’élargissement de ses prestations à d’autres localités de la wilaya, est inscrite au titre des nouvelles orientations annoncées par le wali Abderrahmane Madani Fouatih, à la lumière de l’extension urbanistique et de la croissance démographique, ayant induit une hausse du volume des déchets rejetés dans la wilaya.


La prolifération des décharges anarchiques dans la région, où des déchets sont incinérés à ciel ouvert, en contradiction totale avec les normes environnementales et constituant un risque de santé publique, figure parmi les raisons ayant poussé à accélérer la création de cette entreprise, mise à la disposition de l’entreprise de wilaya à caractère industriel et commercial, créée en 2016.


Selon son responsable Ami Ali Ahmed, sa tâche principale consiste en la gestion des déchets en général, au même titre que la gestion des CET (Centre d’enfouissement technique des déchets) et des décharges contrôlées, tout en œuvrant à l’éradication des décharges anarchiques.


Collecte, enlèvement des déchets et organisation des décharges et leur gestion selon des normes écologiques bien définies, figurent parmi les autres missions de cette entreprise.
La création de cette entreprise d’hygiène a été précédée par le parachèvement des plans de gestion des déchets urbains des 32 communes de la wilaya, dans le cadre du Programme national pour la gestion intégrée des déchets ménagers (PROGDEM), parallèlement au parachèvement du projet de transfert des eaux usées de la ville de Boumerdès, a indiqué le même responsable.


Le volume quotidien des déchets ménagers dans la wilaya de Boumerdès est de plus de 660 tonnes, soit une moyenne de 0,6 kilo de déchets par habitant, indique un rapport de la commission de la santé, de l’hygiène et de l’environnement de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW), estimant que cette quantité d’ordures est "énorme" comparativement au nombre des habitants (900.000 âmes), ainsi qu’à la quantité recyclée, ne dépassant pas les 20%.


Avec un volume fluctuant entre 65 et 67 tonnes d’ordures/jour, les localités de Khemis El Khechna, Bordj Menaiel et Boudouaou tiennent le haut de la liste suivies de celles de Dellys, Issers et Hammadi, avec une moyenne comprise entre 30 et 35 tonnes/jour.
Les localités les moins productrices de déchets ménagers dans la wilaya sont celles de Keddara, Souk El Had, Ammal et Legata, avec un volume quotidien de 5 à 10 tonnes, selon le même rapport.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article