Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Ecologie en Algérie

APS- Publié Le : Samedi, 10 Juin 2017 18:17

NEW YORK- L'Algérie a pris vendredi à New York huit engagements volontaires pour la gestion et la préservation des mers et des ressources marines au terme de la première conférence des Nations Unies sur les océans.

Le document final de la conférence contenant une liste d'engagements volontaires, dont huit ont été soumis par l'Algérie marque une percée dans l'approche globale de gestion et de la préservation des océans, des mers et des ressources marines.

L'Algérie s'est engagée notamment à élaborer une étude pour établir une nouvelle aire marine protégée et à lutter contre la pollution marine tout en mettant l'accent sur la sensibilisation des écoliers aux principes de préservation et de valorisation de l'environnement marin.

Intervenant lors des travaux de cette conférence, la délégation algérienne à New York a mis en exergue les réalisations et priorités nationales concernant la conservation et l'exploitation durable de la mer Méditerranée en présentant les efforts de l'Algérie en matière de lutte contre la surpêche et la pollution marine.

Evoquant les programmes de développement de la stratégie environnementale pour l'horizon 2035 qui inclut les principes de la "croissance bleue", la délégation algérienne a notamment souligné l'amélioration sensible de l'épuration des eaux usées en Algérie.

La capacité installée des stations d'épuration équivaut aujourd'hui à six fois celle de l'année 2005. La stratégie environnementale intègre 14 des 17 objectifs de développement durable de l'Agenda 2030 des Nations Unies, a-t-elle relevé.

A l'échelle régionale, l'Algérie est engagée dans la mise en œuvre de la Convention de Barcelone pour la protection de la Méditerranée contre la pollution, tout en coopérant étroitement avec la Commission générale des Pêches pour la Méditerranée.

La représentation a rappelé à ce titre la signature le mois dernier de la Déclaration de Malte MedFish4Ever, document établissant des objectifs pour la Méditerranée dans la promotion du développement de la pêche durable de petite échelle et le rôle des petits pêcheurs dans la collecte des données nécessaires pour approfondir les connaissances scientifiques.

Elle a en parallèle insisté sur l'engagement de l'Algérie, en tant qu'Etat membre de l'Union Africaine, à mettre en œuvre la stratégie maritime africaine à l'horizon 2050 visant à protéger et exploiter durablement l'espace maritime africain pour la création de richesses.

La représentation de l'Algérie auprès de l'ONU a, par ailleurs, appelé la communauté internationale à prendre ses responsabilités en agissant rapidement afin de mettre fin à l'exploitation illégale des ressources marines des peuples sous occupation étrangère ou domination coloniale en exhortant les Etats à coopérer pleinement en vue de préserver les ressources de ces peuples.

La conférence sur les océans a été sanctionnée vendredi par l'adoption d'une déclaration politique intergouvernementale intitulée " Appel à l'Action ", à laquelle l'Algérie a activement participé à son élaboration au nom du groupe Africain

Les 193 Etats membres de l'ONU, y compris les Etats-Unis qui viennent de se retirer de l'accord de Paris sur le climat, ont rejoint vendredi l'appel des Nations Unies pour agir de manière décisive et urgente afin de protéger les océans et les écosystèmes, réduire la pollution marine et la surpêche et mettre en place des partenariats pour faire face au déclin de la santé des océans.

La Conférence a été co-présidée par la Suède et les Iles Fidji, initiateurs de cet évènement. L'Algérie est membre du bureau de la Conférence en tant que vice-président.

Dernière modification le : samedi, 10 juin 2017 18:34

Mots clés : 

 A LA UNE Secondaire

 

 Ressources marines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article