Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Ecologie en Algérie

APS-9 juin 2017

ALGER- La direction de l'environnement de la wilaya d'Alger a procédé au lancement d'une étude pour la réhabilitation et la protection du lac de Reghaia suite à la grande détérioration que connaît cette réserve naturelle, a-t-on appris auprès de la direction.

Dans une déclaration à l'APS, Mme Boughenou Kahina,, ingénieur d'Etat en environnement, a précisé que la direction de l'environnement œuvrait au réaménagement de ce site exceptionnel en prévision de sa réouverture au public. Une étude exhaustive de la situation du lac de Reghaia ayant trait à l'état de pollution qu'a subie le lac depuis plusieurs années est en  ours de réalisation, a-t-elle rappelé.

Le lac de Reghaia s'étend sur une superficie de plus de 1500 hectares et compte un centre  de pêche. Le site a été classé réserve naturelle d'importance internationale en 2003 dans le cadre de la convention Ramsar relative aux zones humides d'importance internationale, rappelant que l'Algérie compte 50 sites classés dans la liste Ramsar relatives aux zones humides.

Cette espace naturel est menacé par une pollution croissante en raison du déversement des eaux usées des unités industrielles de la région. Pour remédier à cette situation, des mises en demeure ont été adressées à ces unités par la wilaya d'Alger les sommant de créer leurs propres stations d'épuration des déchets industriels, selon des responsables de la wilaya d'Alger.

Plus de 200 unités industrielles sont recensées dans la région dont une cinquantaine jettent leurs déchets directement dans le lac, a indiqué le directeur général des forêts, Mohamed Seghir Noual. 

Pendant de longues années, les eaux du lac de Reghaia ont été exploitées pour l'irrigation des terres avoisinantes, ce qui menace l'existence des oiseaux locaux et migrateurs. 

Dans le cadre de la lutte contre la pollution, la direction de l'environnement a procédé à la mise en place d'une commission de wilaya qui a inspecté 80 entreprises dont 35 unités qui émettent des déchets liquides, recensées au niveau des régions industrielles de Rouiba, Reghaia et Oued S'mar outre des visites d'inspection aux régions d'activité dans les communes de Ouled Chbel, Tessala El Mardja, Eucalyptus, Baraki et Sidi Moussa. 

Dernière modification le : vendredi, 09 juin 2017 12:45
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article