Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Ecologie en Algérie

http://www.liberte-algerie.com

Par NATH OUKACI Kamel

le 18-07-2017 12:00

“Cet évènement annuel a pour objectif de favoriser une démarche de sensibilisation des jeunes sur le recyclage des déchets.”Originaires de plusieurs communes de la wilaya de Tizi Ouzou, une centaine d’enfants représentant une quinzaine de maisons de jeunes, des associations culturelles, ont pris part, pendant trois jours, à la 6e édition du Festival de travaux manuels qui a été organisée par la Maison de jeunes d’Illoula Oumalou, relevant de la daïra de Bouzeguène.

Placé sous le thème “Le recyclage des déchets”, ce festival a drainé un nombreux public venu admirer une exposition entièrement dédiée aux travaux des enfants supervisés par les adhérents des associations et des maison de jeunes à l’instar des associations Asprome de Mekla, Loisirs et créations de Djemaâ Saharidj, l’Association des handicapés de Bouzeguène, Iselqam N’talaght d’Ath Kheir, et les structures de jeunes de Mékla, Aït Zikki, Bouzeguène, Tirmitine et Illoula Oumalou. On notera également la participation de quelques artistes bien connus comme le marionnettiste Mahmoud Bouaraba ou encore le décorateur Djaoui Saïd.

Tous les participants ont exposé leurs œuvres au grand hall et dans les salles de la Maison de jeunes. Cet évènement annuel a pour objectif de favoriser une démarche de sensibilisation des jeunes sur le recyclage des déchets. Les enfants se sont fortement investis dans la fabrication d’objets, tous plus jolis les uns que les autres, avec l’apport judicieux des nouveaux emballages en plastique ou en papier recyclable.

Évoquant la finalité de ce festival, le directeur de la Maison de jeunes d’Illoula, Rabah Attiche, nous expliquera que “la protection de l’environnement et de notre écosystème est devenue un enjeu majeur. Le constat de sa dégradation à la fois globale et locale est bien réel. Tout cela appelle nécessairement et rapidement l’ouverture d’un débat tout aussi économique que philosophique. Il faut prendre le problème à la racine. Le Festival des activités manuelles, qui n’a jamais ignoré le thème de l’environnement depuis son lancement en 2012, a été conçu comme un moyen indéniable de sensibiliser les enfants à la préservation de leur environnement.” Le génie des enfants a été donc mis à l’épreuve lors d'un concours destiné à récompenser le meilleur travail d’enfants sur le thème du recyclage. Un jury impartial présidé par Hacene Metref, créateur du traditionnel festival Raconte-art, a noté les expositions et en même temps rassemblé une centaine d’œuvres d’enfants et d’associations (quatre pour chaque établissement et association) pour élire les trois meilleures œuvres. À l’issue d’un choix rigoureux, les enfants de la localité de Mékla ont raflé pratiquement toutes les palmes en s’octroyant la première place pour la meilleure exposition dédiée à l’association Asprome de Mekla, la première place au concours des travaux manuels pour l’association Loisirs et création de Djemaâ Saharidj alors que trois autres prix ont été décernés aux Maisons de jeunes de Mekla, Djemaâ Saharidj et Tirmitine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article