Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Ecologie en Algérie

 

 

Des assises sur l'Environnement seront organisées, de manière cyclique, à partir de ce mois de septembre, en prévision de la création du Conseil consultatif sur l'Environnement, d'ici le mois de juin 2018, ont annoncé, hier, des cadres associatifs oranais. L'annonce qui a été faite, hier, en marge de la cérémonie de clôture de la Caravane de sensibilisation, pour la citoyenneté et la protection de l'Environnement, organisée à la ferme pédagogique de Canastel, lance, ainsi, le compte à rebours « à une série de consultations et de rencontres où différents acteurs, relevant de la société civile et des pouvoirs publics devront échanger leurs réflexions et recommandations sur une problématique environnementale, devenue, aujourd'hui, plus que prioritaire pour une wilaya qui aspire à jouer un rôle de leader en la matière, à travers des initiatives pionnières telles que celle du tri sélectif menée en collaboration avec le ‘R20'», a indiqué au ‘Quotidien d'Oran', le président de l'Association ‘El Moussalaha', M. Lahouari Yahiaoui. 

Ces consultations auxquelles devront prendre part des associations locales, activant dans le domaine de l'Environnement, les directions de l'Education et de l'Environnement de la wilaya, la commission de l'Environnement de l'Assemblée populaire de wilaya (APW) d'Oran, le Centre d'enfouissement technique (CET) d'Oran ainsi que les Université d'Oran 1 et 2 et l'Université de Sciences et de la Technologie (USTO) permettront l'élaboration d'une feuille de route qui constituera la base de travail du futur Conseil consultatif pour l'Environnement, a-t- il expliqué. De son côté, M. Guennoun Abdelhamid, cadre local relevant de la direction de l'Education de la wilaya d'Oran est revenu sur la Caravane de sensibilisation pour la citoyenneté et la protection de l'Environnement, lancée le 16 juillet dernier et qui a ciblé quelque 7 plages du littoral oranais, notamment Cap Blanc, Les Coralès, Les Dunes, Kristel et Les Andalouses, entre autres. 

Il mettra l'accent sur le travail de collecte de données mais aussi de sensibilisation et d'informations réalisé auprès des estivants au niveau des sites côtiers susmentionnés. A ce propos, trois idées phares sont avancés pour traduire l'état des lieux des plages ciblés par la caravane. D'abord, un manque accru, voire une absence totale d'équipements (bac à ordures et autres poubelles publiques) devant servir à assurer un environnement propre et saint au niveau de ces plages. Seconde caractéristique : une insuffisance caractérisée des actions de collecte et d'entretien de la part des services relevant des collectivités locales. Troisième constat partagé par de plus en plus d'acteurs est celui d'un manque de civisme de la société qui a tendance à se banaliser mais qui ne cesse d'être décrié par les militants environnementaux. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article