Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écologie en Algérie

LE COURAGE D'INFORMER – SITE D'INFORMATIONS EN ALGÉRIE

  dans Actualité/Environnement/Régions

Quarante-deux (42) victimes d’incendies ont été recensées dans la wilaya de Guelma durant la période allant de juin à août en cours, a-t-on appris dimanche auprès des services de la Conservation des forêts.

Il s’agit de la population du monde rurale qui exerce diverses activités agricoles, relevant de six (6) communes de la wilaya qui disposent d’importantes surfaces de couvert végétal et forestier, a indiqué à l’APS, le chef du service de la faune et la flore au sein de cette structure, Abdelghani Kerboua.

Le plus grand nombre des victimes a été recensé dans  la région Est de la wilaya, les communes de Bouchegouf qui a enregistré 13 sinistrés, de Medjaz Sefa (11) et  Ain Ben Beida (5) notamment, a précisé le même responsable, soulignant que ces trois (3) localités sont implantées tout autour des forêts de Beni Salah, où 5.000 hectares ont été incendiés.

Des victimes des incendies de forêts, ont été également enregistrées, au cours de la même période, dans les localités de Nechmeya sur les monts de Houara,  où 10 sinistrés ont été recensé, de Rokniya, dans la région Nord-Ouest de Guelma (2) et un autre dans la commune de Belkhir, ajoute la même source.

Les incendies de forêts dans la wilaya de Guelma durant la période de juin à août en cours ont engendré entre autres,  la destruction de six (6) habitations rurales, un générateur électrique, 2 000 ruches peuplées, 1.500 oliviers, 1.200 figuiers et un nombre important d’arbres fruitiers, selon le travail de terrain effectué par les équipes spécialisées de la  conservation des forêts, a-t-on soutenu.

Les incendies signalés à travers les forêts et montagnes de la wilaya de Guelma entre les mois de juin et d’août ont provoqué la destruction de 5.750 hectares de couvert forestier, a-t-on fait rappeler.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article