Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Ecologie en Algérie

Par Mohamed Nassim

DIA-10 septembre 2017: Les Algérois ont vécu une matinée cauchemardesque, ce dimanche suite aux premières pluies qui se sont abattues sur la ville. Malgré  un bulletin météo spécial (BMS) émis par l’Office national de météorologie (ONM), les dispositions nécessaires n’ont pas été prises par les autorités locales.
 
Ces premières pluies de la saison ont provoqué des inondations, ce qui a bloqué la circulation automobile à Alger. Ces pluies ont coïncidé avec la rentrée sociale et scolaire, avec tout ce que cela suppose comme bouchons et encombrements sur les routes.
 
La circulation a été carrément bloquée dans plusieurs endroits de la capitale en raison de l’inondation de la chaussée, provoquée par l’obstruction des regards et autre avaloirs. Pourtant, les services de voirie d’Alger et de la direction des Travaux publics de la wilaya ont mobilisé un total de 1 600 employés pour déboucher les avaloirs.
 
Il est à se demander pourquoi les services compétents ont attendu la dernière seconde pour intervenir et nettoyer les avaloirs.  Les opérations de nettoyage et d’entretien devraient être ponctuelles et l’intervention des  services compétents devrait s’effectuer durant toute l’année afin d’éviter ce genre de situation.
 
Il faut aussi déplorer l’incivisme des citoyens qui jettent leurs ordures partout, ce qui provoque l’obstruction des avaloirs et caniveaux. Selon les services de la voirie, des sacs poubelles et des objets lourds obstruent ces avaloirs, soulignant que des toisons des moutons de l’Aïd ont été trouvées à l’intérieur des caniveaux.
 
En plus de tout cela, le tramway et le métro d’Alger ont dû être carrément arrêtés. Heureusement que l’Algérie n’est pas située dans une région touchée par les ouragans autrement ce serait un carnage…
 
Mohamed Nassim
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article