Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Ecologie en Algérie

 

le 11-09-2017 12:00

Par LARADJ M

Une vaste opération de curage des oueds et des réseaux d’assainissement a été lancée à travers son territoire.

Dans le cadre de son programme préventif contre les risques majeurs, en particulier les inondations, et en prévision de la saison hivernale, les services de la direction des ressources hydriques de la wilaya de Aïn Témouchent ont ciblé 23 oueds à travers leur territoire de compétence.

Ainsi, menée en coordination avec les communes, une vaste campagne de curage a touché les cours des oueds qui ont été débarrassés de leurs détritus, notamment des branches d’arbres qui les obstruaient.

En parallèle, une opération similaire de curage a été lancée à travers les communes, qui a touché les réseaux d’assainissement afin d’éviter leur occlusion. Il va sans dire que tous les points noirs recensés au niveau de l’ensemble des communes ont été éradiqués, selon un cadre de ladite direction, en particulier au niveau des oueds qui connaissent une montée des eaux et des débordements et crues en hiver.

À ce titre, un programme spécial a été élaboré avec des mécanismes à même de permettre une intervention rapide en cas de risque majeur. Les oueds ont fait l’objet d’opérations d’aménagement en dur et selon des techniques appropriées, dont le recalibrage.

Dans les communes, la direction de l’hydraulique, en coordination avec les chefs des subdivisions implantées dans chaque daïra, a pris en charge le nettoyage des réseaux d’assainissement afin de parer à toute éventualité en prévision des fortes pluies.

De son côté, Rachid Chaouch, chef du service exploitation de l’Office national d’assainissement (ONA), a indiqué qu’un programme préventif a été élaboré, ciblant les points vulnérables depuis juin dernier jusqu’au 15 septembre avec un taux d’avancement des travaux estimé à 98% en coordination avec les services de l’hydraulique.

3547 regards ont fait objet d’un curage dans toutes les communes, en plus des 4054 avaloirs sur une distance globale de 5783 mètres linéaires de conduites d’eau.

M. LARADJ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article