Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écologique

Les cigarettes, en plus d'être un danger pour la santé publique, sont un fléau pour l'environnement.

Les mégots jetés négligemment par terre par les fumeurs polluent gravement et durablement les sols et les eaux. Les mégots de cigarettes contiennent 2500 composants chimiques : métaux lourds, nicotine, phénols et des gaz toxiques entre autres, qui polluent durablement les sols, les cours d'eau, les mers et océans, mais aussi les eaux du réseau d'assainissement.

Les usines de traitement des eaux ne savent pas éliminer ce type de polluants, qui se retrouvent au final toujours dans la nature. Un seul mégot peut polluer 500 litres d'eau et met 12 ans à se dégrader complètement.

Les mégots jetés par les fumeurs représentent une pollution considérable, que ce soit dans les villes, à la campagne, la mer et même en montagne. Ils sont également à l'origine de feux de forêt en été (16 % des départs d'incendie sont liés à des mégots). Sensibilisation et répression Jeter un mégot de cigarette est devenu banal et les fumeurs ne prennent pas conscience des conséquences de ce geste. Un travail de sensibilisation est essentiel pour faire évoluer les comportements.

Les cendriers de poche peuvent être une bonne solution pour limiter la pollution par les mégots.

Mais la répression est également indispensable pour les fumeurs inconscients. Les villes de Paris et Lille, par exemple, ont mis en place une amende de 68 euros pour les mégots jetés sur la voie publique. La mairie de Paris estime qu'elle ramasse chaque année 350 tonnes de mégots, la mairie de Lille, 18 tonnes.

Les plages commencent, quant à elles, petit à petit, à interdire les fumeurs. Les mégots de cigarette jetés dans le sable se retrouvent directement dans les mers et océans. 40 % des déchets retrouvés dans la mer Méditerranée sont des mégots.

La collecte des mégots jetés sur la voie publique est également une lourde charge pour les collectivités, et les mégots ne sont pas des déchets comme les autres. Ils contiennent tellement de substances toxiques qu'ils doivent être traités comme tels, et ne peuvent être mélangés aux déchets ménagers.

Certaines associations, comme EcoMégot, travaillent à faire évoluer les mentalités, à collecter et recycler ces déchets.

Pour plus d'informations, consultez le site EcoMégot. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article