Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web

L'Expression - Le Quotidien

 

Par 

Toutefois, la Protection civile a déploré le décès de 8 personnes et de 12 autres dans des accidents de la circulation et des accidents domestiques.

L'Algérie a vécu un week-end particulièrement perturbé sur le plan climatique cette semaine. Tous les ingrédients du mauvais temps étaient en effet au rendez-vous. Outre les pluies orageuses, la grêle et la neige, une baisse incroyable des températures et des rafales de vent assez fortes ont marqué la totalité des wilayas du pays. Les wilayas côtières du Centre et de l'Est ont été, selon les services de l'Office national de la météorologie (ONM) les plus affectées par ce changement climatique ayant débuté, pour rappel, mardi dernier.
En effet, dans les wilayas de Tlemcen, Naâma, El Bayadh, Tissemsilt, Médéa, M'sila, Skikda, le sud de Tizi Ouzou, Bouira, Jijel, Béjaïa, Bordj Bou Arréridj et Sétif, des chutes de neige ont été enregistrées sur des reliefs de 700 à 800 mètres d'altitude et des températures de 4 ° y ont été enregistrées durant les dernières 48 heures. «L'épaisseur de la neige dans ces régions a atteint 10 cm, tandis que les cumuls de pluie ont dépassé les 30mm», a indiqué l'ONM.
Le mauvais temps qui a persisté jusqu'à hier dans ces mêmes wilayas, a affecté par ailleurs, depuis jeudi soir, d'autres wilayas, à l'image d'Alger, Tipasa, Boumerdès, Blida, Ain Defla, Annaba et El Taref. Selon l'ONM, qui a émis à la mi-journée d'hier un bulletin météorologique spécial (BMS), les perturbations vont persister dans ces wilayas jusqu'à aujourd'hui, 6 h du matin. «Des pluies sous forme d'averses orageuses, accompagnées parfois de grêle continueront d'affecter les régions côtières et proches-côtières du centre et de l'est du pays, durant les prochaines 48 heures. Les wilayas de Tipasa, Aïn Defla, Alger, Boumerdès, Tizi Ouzou, Béjaïa, Jijel, Skikda, Annaba et El Tarf, sont concernées par ces prévisions dont la validité est en cours jusqu'à demain dimanche à 6h00.
Les cumuls des précipitations estimées atteindront ou dépasseront localement 30 mm durant la validité de ce bulletin qui sera marquée par des rafales de vent sous orages», pouvait-on lire dans le communiqué transmis aux rédactions de la presse nationale. Toutefois, le mauvais temps qui s'est emparé du pays n'a pas été sans désagréments sur le quotidien des citoyens. Les services de la Protection civile qui sont en alerte générale depuis le début de ce changement, ont enregistré selon un communiqué parvenu hier à notre rédaction, 5 046 interventions dans les différents types d'intervention. La direction générale de la Protection civile a précisé dans son communiqué que ces interventions ont été effectuées suite aux appels au secours faits par des citoyens. Les accidents de la route sont le type d'intervention où la éléments de la Protection civile ont intervenu le plus. Certains accidents de la circulation ont provoqué malheureusement des victimes. «En effet, six accidents mortels ont été enregistrés durant ces dernières 48 heures. Ils ont ôté la vie à sept personnes et causé des blessures à 11 autres», a indiqué la direction générale de la PC, précisant que les personnes blessées ont été toutes évacuées vers des structures de santé.
Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Tamanrasset avec trois personnes décédées et un blessé. Par ailleurs, les éléments de la Protection civile ont intervenu dans plusieurs accidents domestiques, notamment ceux en rapport avec l'émanation de monoxyde de carbone CO. Selon le communiqué en question, 27 personnes ont été secourues, suite à ces accidents, à travers notamment les wilayas de Batna, Mila, Djelfa, Tizi Ouzou et El Bayadh.
Outre ces accidents, les services de la Protection civile ont pu éteindre, mentionne la même source, neuf foyers d'incendies dans les milieux urbains. Ces derniers ont été enregistrés particulièrement dans les wilayas de Médéa, Constantine, Tizi Ouzou, Skikda, M'sila, Aïn Defla et Mascara. Néanmoins, la PC a déploré un décès dans un incendie à la commune de Hamadi Krouma relevant de la wilaya de Skikda.

622 unités de matériel, 785 agents et 30 tonnes de sel
Par ailleurs, et pour pallier les désagréments qui ont été causés sur le réseau routier, les directions des travaux publics au niveau des wilayas ont procédé à la mise en place d'un dispositif d'intervention conséquent. Ce dernier est composé, selon un communiqué du ministère des Travaux publics rendu public hier, de 622 unités de matériel et 785 agents, ainsi que 30 tonnes de sel. Les moyens mobilisés ont pu permettre de rouvrir plusieurs axes routiers coupés à la circulation. Il s'agit, selon le communiqué en question, de 38 Routes nationales, 35 chemins de wilayas et sept chemins communaux dans 18 wilayas du pays. Les wilayas concernées sont Laghouat, Tizi Ouzou, Bouira, Bordj Bou Arréridj, Sétif, Skikda, Jijel, Béjaïa, Médéa, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Tissemsilt, El Bayadh, M'sila, Oran, Chlef, Aïn Defla et Boumerdès. Le ministère a fait savoir dans son communiqué qu'au niveau de la wilaya de Bouira, les deux axes routiers RN 15 et RN 33 sont toujours fermés à hauteur des cols de Tirourda et de Tizi N'Kouilel pour difficultés d'accès. De même pour l'axe routier RN 15 qui demeure fermé dans la wilaya de Tizi Ouzou. Il est à noter qu'à propos de la circulation routière, les automobilistes ont éprouvé hier des difficultés énormes à se déplacer. Certaines sources locales ont fait part de la paralysie totale du trafic routier, comme c'est le cas dans les wilayas de Médéa et de Blida. Sur un autre plan, et pour sensibiliser les conducteurs, la Dgsn a appelé les usagers de la route à être prudents et à éviter les déplacements inutiles. Notons que les pluies d'hier ont été accueillies avec beaucoup d'enthousiasme et de satisfaction par les agriculteurs et les citoyens de manière générale. Alors que les premiers parient sur une bonne année agricole, les seconds se disent d'ores et déjà à l'abri de la soif cet été.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article