Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écologie en Algérie

Si plusieurs des nouveaux élus appliquent les orientations du wali, données lors de tenue des conseils de wilaya, d’autres continuent de faire la sourde oreille. Ils n’ont jusqu’à ce jour entrepris aucune action pour se débarrasser des immondices qui enveniment le quotidien des administrés, à l’image de plusieurs localités des daïras de Besbes, Ben Mhidi et, en particulier, El Kala.

Les actions entreprises chaque samedi par les élus de Zitouna Berrihane, Lac des oiseaux ont donné des résultats. Plus de 120 tonnes enlevées et déposées par leurs propres moyens au CET de la daïra d’El Tarf.

L’action entreprise par la commune d’El Kala pour nettoyer la cité Les Crêtes a été un véritable fiasco. Les habitants même de la cité ne se sont pas impliqués et attendaient sans doute les citoyens des communes voisines pour balayer devant leurs maisons encombrées de détritus et des restes ménagers qui dégageaient en plusieurs endroits des odeurs nauséabondes.

Une situation qui a excédé les élus de cette commune, animés de bonne volonté depuis leur élection. « Un citoyen, la trentaine, qui participait à l’action de volontariat nous disait : « A El Kala, les habitants ne font que critiquer mais n’ont pas pris la peine de mettre la main pour nettoyer avec nous.»

Le même interlocuteur a ajouté : « La participation de la population est une condition sine qua non si les habitants aspirent vraiment à une ville propre.

 

Hier, nous étions une dizaine de participants. » A Aïn Kerma, Zitouna, Lac des Oiseaux et Berrihane, c’est devenu une habitude de mener une campagne de volontariat pour débarrasser ces deux localités des restes ménagers et des sachets qui jonchaient le sol.

Dans la localité de la commune Lac des Oiseaux, quelques heures de bonne volonté ont permis de rendre propres plusieurs cités de la localité. Au niveau de ces localités les élus ont participé en force avec les citoyens armés de râteaux et de brouettes. Il est vrai aussi que les services n’ont pas manqué de bonne heure à rejoindre les volontaires pour le nettoiement des quartiers.

L’opération s’est soldée par le ramassage de quantités importantes d’ordures et déchets ménagers. Les volontaires ont aussi ramassé sachets, boites de jus… jetés n’importe où par manque de civisme des visiteurs du lac qui fait chaque week-end la joie des petits, des grands et surtout des amateurs de randonnées pédestres.

Les volontaires ont promis aux élus locaux de revenir la semaine prochaine afin de pouvoir participer à la promotion de leurs communes et de répondre aux instructions du wali qui a promis de récompenser les communes les plus propres.

La localité de Sidi Mbarek ainsi que plusieurs quartiers de Chatt dans la commune de Ben Mhidi croulent sous les immondices.

La même situation nous a été rapportée aussi dans les quartiers d’Asfour, Daghoussa dans la daïra de Besbes, de Zourami, Drean, situé à l’ouest du chef-lieu de wilaya. A signaler que toutes les communes de la wilaya ont reçu des équipements importants, tractopelle, camions bennes, rétrochargeurs, etc. 

 
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article