Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a pris part, hier au Musée public national d’Art moderne et contemporain d’Alger (MAMA), au vernissage d’une exposition d’art contemporain sur la thématique «Design et durabilité», qui se tiendra jusqu’au 10 avril.

Cette seconde édition de la Journée mondiale du design italien, célébrée dans pas moins de 100 pays, organisée par l’ambassade d’Italie et l’Institut culturel italien, en collaboration avec le MAMA, invite à découvrir pas moins de 60 œuvres de designers des deux rives de la Méditerranée, talents confirmés et novices.


Des œuvres inédites, des conceptions de mobiliers, luminaires, tissages, bijoux qui égayent l’œil, à travers des formes, textures et couleurs chatoyantes, toutes aussi étonnantes qu’authentiques, mais aussi des œuvres engagées à travers des éléments recyclés, transformation de matières biodégradables et d’autres techniques exposées, qui démontrent qu’un design responsable et écologique est possible.


«Cette exposition a été reconduite, car la première édition a été un véritable succès dans cet espace magnifique qu’est le MAMA. Ce sera une bonne occasion pour encourager la créativité et assurer une meilleure protection de l’environnement, ainsi que pour promouvoir et découvrir de jeunes talents», a déclaré Azzedine Mihoubi.

Des ateliers sont également prévus à l’École nationale des beaux-arts, avec conférences et rencontres sur l’art contemporain, afin d’«encourager les jeunes talents algériens et leur donner libre cours pour concrétiser leurs idées, et pourquoi pas  exposer et commercialiser leurs œuvres», a ajouté le ministre.

De son côté, l’ambassadeur d’Italie, Pasquale Ferrera, s’est dit heureux de cette seconde collaboration, notamment par rapport à la thématique écologique. «Cette belle collaboration entre l’Italie et l’Algérie renforce les liens entre les deux pays qui ont une culture commune.

Cela  permet également d’appuyer les œuvres artistiques des créateurs des deux rives de la Méditerranée, et ce dans les règles de l’art contemporain et le respect de l’environnement», a-t-il déclaré, avant de réitérer son engagement à aider les jeunes designers émergents. «Des artistes italiens viendront prochainement de Milan et de Florence pour découvrir les jeunes talents algériens et discuter autour des modalités de la création du prix Maghreb du design», a-t-il conclu.


Kader Bentounès

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article