Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie


Avec l’évolution de l’urbanisation qui s’affirme de manière fulgurante, et la wilaya de Bouira qui compte environ 900 000 habitants, “le territoire commence à ressentir le pressant besoin de s'ouvrir sur les espaces de récréation et de loisir, particulièrement en direction de la jeunesse qui, jusqu'ici, ne trouvent que de rares espaces de détente, à l'image de la forêt d'Errich, dans la proche  banlieue du chef-lieu de wilaya, ou de la station climatique de Tikjda, située à 30 km de la ville”, a indiqué un cadre de la Conservation forestière.

C'est à partir de là que l'idée de la création de forêts récréatives a évolué, car soutenue par la disposition affichée de l’État qui voit d’un bon œil le fait de rentabiliser les espaces forestiers, essentiellement dans la conjoncture de crise financière que traverse le pays ces dernières années.

De la sorte, des espaces verts et jardins publics de la ville ont été aménagés par autorités qui s'attellent à concevoir des espaces plus appropriés et adaptés aux besoins réels des familles. “Afin de donner en adjudication les portions de forêts susceptibles d'être aménagées pour la récréation et la détente, la Conservation des forêts de la wilaya a proposé six sites à l'échelle du territoire de la wilaya.

Ces sites ont fait l'objet d'un plan d'orientation général d'aménagement.

Deux d'entre eux, à savoir la forêt d'Errich dans la commune de Bouira, et une portion de la forêt des Azrous, à proximité du plan d'eau du barrage de Tilesdit dans la commune de Bechloul, ont vu leurs plans validés par une commission de wilaya et soumis à l'approbation de la direction générale des forêts”, a fait savoir notre interlocuteur de la Conservation forestière.

Il reste que d’autres sites tels que Hammam Ksenna, dans la commune d'El-Hachimia, Tikboucht, dans la commune de Haïzer, Taferka, dans la commune de Taghzout, et Draâ M’safer dans la commune de Bordj Okhriss, ont été aussi retenus et sélectionnés pour servir le même projet.

Farid Haddouche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article