Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écologie en Algérie

Le bras de fer qui a opposé le wali de Boumerdès à celui d'Alger, à propos de la révision des prix de la tonne de déchets de la capitale, à déverser au niveau du Cet de Corso, vient de connaître son épilogue.

En effet, lors de sa visite hier dans la wilaya de Boumerdès, la ministre de l'Environnement, Fatma-Zohra Zerouati, a révélé qu'Alger ne renouvellera pas son contrat avec le Cet de Corso et donc refuse l'augmentation. L’information a été confirmée par le directeur du CET, Ammi Ali. Il semble qu'Alger ait opté pour la décharge de Hamici, dans la commune de Mahelma, à l’ouest de la capitale.

A Boumerdès, on éprouve un grand soulagement. Les communes, qui avaient des difficultés à se débarrasser de leurs déchets, vont enfin pouvoir le faire au niveau du second casier qui ouvrira bientôt au Cet de Corso. Mais il reste la prise en charge de la pollution des oueds par les rejets des eaux usées dont souffrent les régions montagneuses de la wilaya de Boumerdès.

 

Quant à la ministre, elle s'est rendue compte sur place de l'avancée des travaux pour le second casier du centre d'enfouissement technique de Corso et a inspecté le projet du Cet de Zaâtra à Zemmouri. Enfin, Mme Zerouati a annoncé le lancement du projet d'un grand complexe de traitement et de recyclage des déchets organiques pour les wilayas du Centre, à savoir Alger, Tipasa, Blida et Boumerdès. Ce projet a de fortes chances d'être implanté à Boumerdès.
 

 
Hachemane Lakhdar
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article