Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

La ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatma Zohra Zerouati a affirmé, jeudi à Chlef, le rôle « essentiel « du citoyen et l’impératif de son implication dans la réussite des projets environnementaux.

« La protection de l’environnement est un acte participatif et pérenne», a déclaré la ministre dans son allocution à l’issue d’un exposé sur les projets du secteur réalisés à Chlef entre 1999 et 2018, qui lui a été présenté à la maison de l’environnement, assurant que le citoyen est un» élément essentiel « dans cette opération, au vue de son rôle dans les actions de volontariat notamment. Elle a, aussi , insisté sur l’impératif que les projets environnementaux répondent aux besoins et préoccupations du citoyen dans le domaine, en application , a-t-elle dit, de l’article 68 de la Constitution, qui garantit au citoyen le droit de vivre dans un environnement sain .

Par ailleurs, la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables a appelé le citoyen a « respecter son environnement et à se réconcilier avec les valeurs de la civilisation «, plaidant pour un discours religieux de dimension sociale, axé sur la promotion des valeurs de l’hygiène et de la préservation de l’environnement, entre autres .

Dans un autre sillage, Mme. Fatma Zohra Zerouati a signalé l’installation, à la fin de l’année dernière, de la commission nationale pour l’adoption des plans d’aménagement du littoral, dans l’attente de son adoption par décision ministérielle, sachant que l’action de cette commission englobera la wilaya de Chlef, vu qu’il s’agit d’une wilaya du littoral algérien, avec une côte de 129 km de long.

Lors de son inspection du chantier du jardin urbain de la cité « Radar «, la ministre a souligné la nécessité de l’ouverture de cet espace récréatif, « même partiellement «, durant le mois sacré du Ramadhan, tout en insistant sur le respect de son délais de réalisation.

Elle a, aussi, procédé à l’inauguration d’une unité de traitement des déchets spéciaux et dangereux à Oued Sly.

La ministre est attendue , à l’occasion de cette visite, pour l’inauguration d’une décharge publique contrôlée de Zeboudja, outre des visites à la forêt récréative de Bissa, et le projet du CET intercommunal (Ténès-Sidi Abderrahmane)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article