Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

 

La commission du tourisme et de l’environnement de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) a dressé un sombre tableau de la situation des différentes plages dans la wilaya de Mostaganem.

Selon le rapport établi par cette commission, de nombreuses plages ne disposent pas des équipements de base, tels les parkings, les infrastructures d’accueil comme l’hôtellerie, les auberges de jeunes. Il a été révélé également la dégradation des postes saisonniers de la Gendarmerie nationale et ceux de la Protection civile, l’accès difficile menant à certaines plages autorisées à la baignade, le déficit en panneaux d’orientation et de signalisation, l’abandon spontané d’ordures et d’immondices au niveau des forêts côtières et sur les plages.

 

Ce tableau noir relatif au secteur du tourisme a été dressé par l’APW, lors de sa dernière plénière consacrée à la préparation de la saison estivale 2018, tenue à la faveur de la session ordinaire. A cet effet, la commission du tourisme et de l’environnement recommande aux responsables concernés de remédier à toutes ces lacunes pour la réussite de la prochaine saison estivale qui est à moins de deux mois, tout en mettant en valeur des produis artisanaux locaux par le bais d’expositions au niveau des plages, mais aussi d’accorder un intérêt particulier aux espaces forestiers et sites historiques et culturels, veiller sur l’exercice d’activités commerciales non autorisées, à l’extension démesurée des aires réservées aux solariums malgré leur interdiction, à l’hygiène environnementale. A noter que la wilaya de Mostaganem compte 44 plages, dont 34 sont autorisées à la baignade, sur sa façade maritime de 124 km. 

Lakhdar Hagani
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article