Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

ALGER- L'Algérie figure parmi les premiers pays en Afrique possédant le plus de capacités installées en énergies renouvelables et de production énergie renouvelable, a indiqué lundi, un communiqué du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER).

En référence à un rapport du réseau d'experts REN21 (Renewable Energy Policy Network for the 21st Century), publié lundi, la capacité totale de production d'énergie renouvelable à l'échelle mondiale, y compris hydroélectrique, est passée de 2.017 GW en 2016 à 2.195 GW en 2017.

La Chine suivie des Etats-Unis, du Brésil, de l'Allemagne puis de l'Inde sont les pays ayant le plus de capacités installées cumulées en énergies renouvelables dans le monde.

Concernant Afrique, le rapport indique que l'Afrique du Sud (1.8 GW) et l’Algérie (environ 0,4 GW) sont les deux pays possédant le plus de capacités installées à la fin 2017.

Le rapport a précisé qu'une capacité record d'énergie renouvelable a été installée en 2017 dans le monde propulsée par la baisse des coûts du photovoltaïque et de l'éolien, désormais de plus en plus compétitifs que les combustibles fossiles.

Les énergies renouvelables ont encore battu un nouveau record en 2017 avec 178 GW de nouvelles capacités de production installées dans le monde, soit une progression de 9 % sur un an.

 

En 2017, les énergies renouvelables ont représenté 70% des ajouts nets à la capacité de production mondiale, dépassant ainsi les nouvelles capacités utilisant les ressources fossiles et nucléaires jumelées, indique le rapport.

En matière d’investissement, les énergies renouvelables et les carburants propres ont atteint près de 279 milliards de dollars, contre 274 milliards de dollars investis en 2016.

Ceci représente plus que le double des investissements consentis pour le fossile et le nucléaire réunis et plus que le triple si l'hydroélectricité est incluse.

La Chine suivie des USA, du Japon, de l'lnde puis de l'Allemagne sont les pays ayant le plus investi dans le renouvelable en 2017.

La puissance additionnelle installée en photovoltaïque (98 GW) est en croissance de 29% par rapport à 2016 alors que pour l'éolien (52 GW) les nouvelles capacités installées ont régressé de 4%.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article