Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écologie en Algérie

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati a affirmé dimanche soir à Guelma que "la protection de l’environnement était une affaire sociale et sociétale plutôt que technique" .
Au cours d’une rencontre avec les représentants de la société civile, tenue à la maison de la culture, Abdelhamid Chafai, dans le cadre de sa visite de travail dans cette wilaya, la ministre a précisé que ‘‘la volonté politique, la technologie, et les budgets colossaux pour la protection de l’environnement ne peuvent à eux seuls atteindre l’objectif tracé sans l’implication de la société, et l’adoption de comportements positifs en faveur de l’environnement".
Elle a, dans ce sens ajouté que "la société civile doit être plus présente dans les affaires de l’environnement et doit accompagner et encourager les différents programmes établis" notamment a-t-elle appuyé, l’encouragement des jeunes à investir dans le recyclage et les énergies renouvelables, soulignant que "les décisions ministérielles ou de wilayas ne suffisent pas pour développer le secteur de l’environnement".
Mme Zerouati a appelé à faire du mois sacré, "une opportunité pour de nouveaux réflexes" devant redéfinir les comportements envers l’environnement attestant "qu’un environnement dégradé est propice aux fléaux sociaux".
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, rappelant que l’amélioration du cadre de vie des citoyens constitue une des priorités du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a indiqué que les pouvoirs publics ont mobilisé au cours de ces 15 dernières années des budgets colossaux estimés à 2 milliards de dollars pour la préservation de l’environnement.
Mme Zerouati devra poursuivre sa visite de travail dans la wilaya de Guelma aujourd’hui, lundi avec l’inspection du centre d’enfouissement techniques (CET) dans la localité de Boukerkar, commune de Héliopolis et procédera à l’inauguration d’une forêt récréative dans la commune de Bouchegouf avant de procéder à la pose de la première pierre du projet d’une usine de fabrication de chauffages solaires dans la commune de Fraga.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rafik Aitmehdi 02/06/2018 16:04

Je pense que la protection et l'importance de l'environnement doit être inculquer à nos enfants dés le primaire dans nos écoles. Ainsi pour les générations à venir l'environnement en général aura une importance cruciale.

Karim Tedjani 02/06/2018 16:34

C'est une évidence et elle commence à trouver sa réalité dans notre société ; même si il reste encore beaucoup de travail à accomplir...