Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web éxologie en Algérie

 

APS

 

ALGER - Les fortes précipitations enregistrées ces derniers jours à travers le pays n'est pas un phénomène nouveau, car des cas semblables ont été déjà enregistrés auparavant, a indiqué dimanche le  directeur Centre climatologique national (CCN), Salah Sahabi Abed.

Contacté par l'APS, M. Sahabi a précisé, à ce propos, qu'"il s'agit d'un phénomène qui peut arriver", citant l'exemple de la wilaya de Béjaïa qui avait "enregistré 167 mm de précipitations en juillet 2002. Ce qui était exceptionnel", a-t-il rappelé.

Interrogé sur la persistance du temps pluvieux, alors que le printemps touche à sa fin, le directeur du CCN qui relève de l’Office national de la météorologie (ONM), a précisé qu'"une étude est en cours au sein de l'office" afin de déterminer les facteurs ayant influé sur cette météorologie.

Dans le même cadre, Houaria Benrekta, prévisionniste à l'ONM, a indiqué, récemment, que la situation météorologique qui a prévalu ces dernières semaines s'"explique par un flux Sud-Ouest chaud et humide vers le Nord du pays provoquant des pluies, parfois orageuses, sur les régions côtières. La même situation a été observée dans les régions intérieures, notamment les Hauts-Plateaux qui ont connu de fortes précipitations, ainsi que des chutes de grêle".

Elle a précisé que cette situation était "normale" et reflète "les caractéristiques météorologiques de la région méditerranéenne, connue par ses variabilités intra-annuelle et intra-saison, à l'exemple de la saison printanière de cette année qui a vu une période pluvieuse plus prolongée que d'habitude".

Ainsi, selon les prévisions de l'ONM, pour le mois de juin la pluie sera "normale sur les régions côtières, proches côtières Ouest et Centre,  normale à légèrement au-dessus de la normale sur les régions intérieures Ouest, Centre et les hauts-plateaux Centre, et au-dessous de la normale sur les régions côtières, proches côtières intérieures et les hauts plateaux Est".

Concernant les températures, elles seront "normales à légèrement au-dessous de la normale sur les régions côtières, proches côtières,  intérieures (Ouest, Centre et Est), les Hauts plateaux Centre et les Oasis (Biskra)", selon l'office.

 

Elles seront aussi "normales à légèrement au-dessus de la normale sur les régions des Hauts plateaux Ouest et Est, et légèrement au-dessus de la Normale sur le Sahara".

Pour le mois de juillet la pluie sera à la "normale sur l'ensemble des régions du pays", alors que les températures seront de "normales à  légèrement au-dessous de la normale sur les régions côtières, proches côtières, intérieures (Ouest, Centre et Est) et les Hauts plateaux Centre, légèrement au-dessus de la normale sur les régions des hauts-plateaux Ouest et Est, et légèrement au-dessus de la normale sur le grand Sahara".

Il est à préciser que la situation "normale" signifie la condition qui se trouve proche de la moyenne statistique prise comme référence  climatologique et appelée communément normale climatologique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article