Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

 
16 SEPTEMBRE 2018 À 0 H 02 MIN
 

Dans le but de former des ambassadeurs de l’environnement, l’association Oxy Jeunes pour la promotion et la conservation du patrimoine naturel et historique de la commune de Darguina a réussi le pari de tenir une formation de trois jours, du 5 au 8 septembre, au niveau de l’auberge de la même commune.

Issus de 14 wilayas du pays, les vingt-deux futurs ambassadeurs de l’environnement ont eu à suivre plusieurs conférences-débats, des ateliers et des sorties sur le terrain. Ils étaient encadrés par des enseignants et professeurs universitaires. Deux conférences ayant pour thèmes «L’environnement dans le monde et en Algérie : état des lieux» et «Société civile : travail bénévole et engagement associatif» ont été animées respectivement par le Pr Madani Khoudir et le Pr Khaled Abdeslem.

Trois ateliers axés sur plusieurs thématiques, à savoir «L’action écologique et la protection de l’environnement», «Education citoyenne et développement durable» et «Techniques d’animation et d’éducation à l’environnement» ont été animés respectivement par Karim Tedjani, Messaoud Leftissi et Mme Zahia Bachir.

Entre-temps, plusieurs sorties et randonnées sur le terrain ont été réalisées à la forêt d’Agueni Ali, où il a été question de pédagogie environnementale, alors qu’au niveau de la cascade de Kefrida, c’était autour de la gestion des déchets. Ces sorties ont été encadrées par les cadres de la direction des forêts et le DrHamid Saou, enseignant-chercheur au niveau du département hydraulique à l’université de Béjaïa.

Donnant son avis sur ces journées de formation, Karim Tedjani, militant écologiste et créateur du blog Nouara Algérie.com, estime qu’elles sont «une bonne chose». «Des jeunes ont été choisis, car c’est la population qui est susceptible d’évoluer et de transmettre les valeurs écologiques. Ces futurs ambassadeurs de l’environnement seront appelés à transmettre autour d’eux, chacun dans sa région, l’engagement, l’exemplarité, la continuité, la solidarité et la tolérance», dit-il. Pour lui, alterner entre conférence, atelier et sortie sur le terrain a été très bénéfique, car «la cause environnementale se fait sur le terrain et à travers l’éducation».

Pour le jeune Deïfallah Hichem, de l’association Futur pour le développement de Batna (AFD), cette rencontre sera très utile pour eux et a été très bénéfique sur le plan formation. «Nous sommes devenus des ambassadeurs de l’environnement et notre rôle sera la sensibilisation pour la protection de la nature, la réalisation de projets pour l’environnement et la défense de la cause environnementale», déclare-t-il. Un autre jeune venu de Annaba nous a déclaré : «Cette formation a été très bénéfique.» «Nous avons appris et apprécié des sujets comme la citoyenneté (droits et devoirs), la différence entre écologie et environnement», affirme-t-il.

Cette formation n’a été réalisée qu’avec l’aide et la coopération de l’APC de Darguina, la direction des forêts de Béjaïa, l’APW, la DJS et la direction du PNG, des organismes que les responsables de l’association Oxy Jeunes ont tenu à remercier vivement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article