Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

Une étude de dépollution de l’Oued M’zab, qui serpente la vallée éponyme classée patrimoine universel depuis 1982, sera lancée prochainement, ont révélé les services de la wilaya de Ghardaïa.
Initiée par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, cette étude a été confiée à l’Agence nationale de l’aménagement du territoire afin d’assurer la dépollution de l’Oued M’zab de manière à cesser tout rejet des ordures, gravats et autres déchets solides dans son lit, tout en favorisant sa préservation et en augmentant l’attractivité touristique de la région, a indiqué, à l’APS, le Secrétaire générale de la wilaya, Boualem Amrani.


Cette étude s’inscrit dans une logique de développement durable basée sur une urbanité multidimensionnelle garantissant un équilibre social en harmonie avec le développement démographique et urbanistique pour l’amélioration du quotidien des habitants de la vallée du M’zab composée de quatre communes (Daya-Ben-Dahoua, Ghardaia, Bounoura et El-Atteuf), a-t-il ajouté.


L’objectif de cette étude est d’accompagner les multiples transformations qu’a connues la région de Ghardaia en matière d’infrastructures urbaines et les équipements de base afin de renforcer l’attractivité économique, touristique de la vallée du M’zab et de contribuer également à améliorer les conditions de vie de ses habitants dans un cadre de développement soutenu et durable, a expliqué M. Amrani.
Un intérêt particulier sera réservé au renforcement du réseau routier, la fluidité de la circulation entre les deux rives de l’Oued M’zab ainsi que l’aménagement d’espaces de détente et de loisirs tout au long de l’Oued, de manière à contribuer à l’amélioration du cadre de vie général et à pallier au manque d’espaces verts.


Les rejets des gravats et autres déchets solides dans ce milieu naturel (le lit de l’Oued) ont pour conséquence, outre la dégradation de l’environnement et de la qualité des ressources en eau, ce qui constitue une menace pour la santé des populations et des créatures vivant dans les milieux naturels avoisinants, estiment des spécialistes en science de la nature et de l’environnement de l’université de Ghardaia.


Pour y remédier à cette atteinte à l’environnement, les autorités locales en collaboration avec la société civile et les mosquées de l’ensemble des communes organisent chaque week-end des opérations de nettoiement des quartiers de la ville et l’Oued M’zab.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article