Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

Le village Azemour-Oumeriem, dans la commune de Tirmitine (07 km au Sud-Ouest de Tizi-Ouzou) a été sacré, dimanche, village le plus propre de la wilaya à l’issue de la 6ème édition du concours Rabah Aissat pour le village le plus propre".

"C’est le fruit d’un dur travail, de beaucoup d’efforts et de nuits blanches qui est récompensé par ce prix dont nous sommes fiers. C’est aussi la récompense de l’effort collectif et de la culture environnementale qui s’enracine d’avantage dans notre région", a réagi Mofredj Madjid, membre du comité Tidukla du village Azemour-Oumeriem, à l’annonce de la consécration.

Cette année, dix autres villages ont été également primés par ce concours, organisé par l’Assemblée populaire de wilaya (APW), dont la commission de santé, hygiène et environnement avait procédé, à cet effet, à la révision du règlement intérieur du concours.

"Nous avons procédé à la révision du règlement intérieur du concours pour permettre de primer dix villages au lieu de huit lors de l’édition précédente et aussi pour réviser le montant de la récompense", a souligné Hachemi Radjef, membre de la commission du concours, lors de la cérémonie de remise des prix abritée par le théâtre régional Kateb Yacine.

Ce concours a créé "une dynamique citoyenne extraordinaire autour de la protection de l’environnement et la préservation de notre patrimoine matériel et immatériel et vise à consolider davantage l’esprit solidaire et organisationnel qui anime et caractérise les communautés villageoises", a  souligné Youcef Aouchiche, président de l’APW lors de son allocution à l’ouverture de la cérémonie.

Il contribue également, a-t-il ajouté, "au renforcement du lien social et l’adhésion citoyenne à l’éducation à l’environnement", avant de remercier, au passage, l’ensemble des villages participants "qui méritent tous d’être encouragés pour leurs efforts".

Les lauréat de ce concours recevront chacun une récompense financière selon leur ordre de classement, allant de 09 millions de dinars pour le village lauréat à 02 millions pour les deux derniers au classement, dont une partie devra "être consacrée à un projet environnemental" tel que stipulé dans le règlement intérieur dudit concours.

Les dix villages primés sont Azemour Oumeriem (commune Tirmitine), Ait  Saïd, (commune de Bouzguène), Chbaba (commune de Bounouh), Megdoul (commune  de Tirmitine), Tissegouine (commune de Boudjima), Ait amar (commune d’Ait  Bouadou), Ichivane, (commune Abi Youcef), Bouyaghzar, (commune de Frikat),  Ait Aissa Ouyahia, (commune d’illilten) et Timekhdoud, (commune d’Ait  Bouadou).

Par ailleurs, la cérémonie s’est déroulée en présence d’un représentant de l’APW de Béjaia, Yahia Assam, qui a annoncé "la création d’un concours similaire du village le plus propre au niveau de la wilaya de Béjaia à partir de cette année".

Cette année, pas moins de 102 villages ont pris part à cette 6ème édition du concours institué en 2006 par l’ancien président d’APW, Rabah Aissat, assassiné le 12 octobre de la même année à Ain-Zaouia. 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article