Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

 

 

Un recul notable des incendies de forêts a été enregistré durant cette année à Chlef, pour la première fois en dix années, a-t-on appris, dimanche, auprès des services de la Conservation forestière de la wilaya.

Une superficie globale de 63,8 ha a été détruite par les feux, durant cette année, contre 177 ha de végétations parties en fumée en 2017, a indiqué à l’APS, le chargé de la communication auprès de la Conservation des forêts.

Selon Mohamed Boughalia, cette baisse en pertes végétales, enregistrée pour la première fois durant ces 10 dernières années dans la wilaya, est due au recul du nombre des incendies (54) , comparativement à l’année passée, théâtre de pas moins de 90 feux de forêts, outre l’efficience , a-t-il estimé, du plan de prévention et de lutte contre les feux de forêts.

A cela s’ajoute l’efficacité sur le terrain des interventions de la colonne mobile, installée en coordination avec la direction de la Protection civile de la wilaya, a-t-il dit.

M.Boughalia a, également, souligné la contribution des citoyens riverains des forêts, qui se sentent désormais de plus en plus impliqués dans cette lutte, en signalant en temps réel tout départ de feux, "ce qui facilite amplement les interventions de nos services", s’est-il félicité.

Selon le bilan communiqué, pour cette année 2018, la wilaya a enregistré 54 feux de forêts, entre le premier juin et la fin octobre derniers, ayant induit une perte globale de 24,5 ha de forêts, 26,7 ha de maquis, 8,3 ha d’herbes sèches, et 4,3 ha d’arbres fruitiers.

 Les plus grandes pertes en végétations ont été accusées par les communes de Boukadir (15 ha) et Taougrite( 6ha) , est-il signalé.

 La même source a, aussi, fait part d’un stage de formation organisé, dernièrement , par la Direction de la protection civile, au profit de 25 agents des forêts, en vue de développer leurs compétences en matière de maitrise des incendies et des premiers secours.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article