Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écologie en Algérie

L’édition de cette année sera rehaussée par la participation d’experts français et américains chargés d’intervenir sur l’importance du miel et sur le développement de sa production.

 

L’important rendez-vous annuel des producteurs de la filière du miel revient à Mostaganem sous la dénomination Expo miel pour le grand bonheur des apiculteurs locaux, avec une particularité cette année concernant la participation d’experts étrangers venus de France et des États-Unis.

En effet, l’information nous a été révélée par le président de l’association locale des apiculteurs de la wilaya de Mostaganem M. Abassa Miloud. Ce dernier a déclaré hier que la wilaya de Mostaganem sera l'hôte des activités du Salon national des apiculteurs et des producteurs de miel, les 25, 26 et 27 novembre 2018, sur le parvis de la bibliothèque centrale universitaire sise au centre-ville.

L’édition de cette année sera rehaussée par la participation d’experts français et américains chargés d’intervenir sur l’importance du miel et sur le développement de sa production, ainsi que sur l’utilisation de moyens modernes qui contribuent à l’amélioration et à l’augmentation de la production. M. Abassa a affirmé qu’une fois de plus l’objectif de ce salon vise à encourager les producteurs de miel et à leur permettre de se faire connaître auprès des consommateurs afin de leur permettre de mieux commercialiser leurs produits.

Par ailleurs, ces mêmes consommateurs espèrent trouver en cette manifestation économique une occasion pour acheter du miel de haute qualité à prix “raisonnables”. En marge du salon, le laboratoire des sciences et techniques de production animale de l’université de Mostaganem en collaboration avec l’Association des apiculteurs professionnels de la wilaya de Mostaganem et de l’association nationale pour la Culture, la Pédagogie et la Formation organisera des conférences-débats sur le développement de l’apiculture et la valorisation des produits de la ruche.

La production de miel de ruche est passée de 800 quintaux en 2011 à 100 tonnes, soit 1000 quintaux de miel pur en 2017 produits par les 800 producteurs approximatifs. Parmi ces derniers, il faut compter plus de 185 nouveaux bénéficiaires d’aides pour les jeunes, répartis sur une surface de 158 hectares à travers le tissu forestier de Mostaganem.

M. Salah

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article