Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

ALGER – Un nouveau protocole d’accord a été signé, mardi à Alger, entre le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables et le ministère de l’Education nationale, dans le but de relancer et de généraliser les domaines de l’éducation environnementale et du développement durable en milieu scolaire.

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati et la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, ont signé ce protocole au collège Taleb Abderahmane, sis à la commune de Hammamet , en présence du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, des élèves et enseignants du collège et des différents acteurs intervenant dans le ce domaine.

Ce protocole permettra de consolider les acquis d’une part, et de répondre aux nouveaux défis qui se posent dans le domaine de l’Environnement et du Développement durable, à travers la réalisation d’activités pédagogiques, d’autre part, ainsi que d’ériger le club de l’environnement au niveau de l’école, en un espace interactif auquel recourent les élèves, pour devenir également et pour la première fois, un prolongement des activités pédagogiques appliquées.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, Mme Zerouati a mis en relief la grande importance qu’accorde le gouvernement à la préservation de l’environnement et des ressources naturelles et au droit des générations montantes à vivre dans un environnement sain, conformément à la Constitution de 2016, notamment ses deux articles 19 et 68.

Dans le cadre de l’application de l’un des axes du programme du gouvernement, visant la consolidation des mécanismes de coopération et de coordination entre les deux secteurs de l’Environnement et de l’Education nationale, en matière de sensibilisation pour la sauvegarde de l’environnement, une importance particulière a été accordée au thème de l’éducation environnementale en milieu scolaire, tout en prenant en considération, le caractère stratégique de l’établissement d’éducation, en tant que noyau essentiel pour le développement, a soutenu Mme Zerouati.

L’éducation environnementale, poursuit Mme Zerouati, est un effort éducatif orienté vers le renforcement des connaissances pour la compréhension des relations complexes entre l’homme et son environnement, avec ses dimensions sociales, culturelles, biologiques et physiques.

L’Etat veille à assurer les moyens nécessaires pour préserver l’environnement, notamment avec introduction de l’éducation environnementale dans les écoles pour sensibiliser les élèves et renforcer leurs compétences et connaissances au sujet de l’environnement, a ajouté la ministre.

La ministre a rappelé que les ministères de l’Environnement et de l’Education nationale ont convenu, dans le cadre du protocole d’accord signé en 2002 entre les deux secteurs, de la mise en place d’un programme spécial pour introduire l’éducation environnementale dans le système éducatif national.

Concernant les clubs verts, Mme Zerouati a relevé la création jusqu’à maintenant de 10.962 clubs au niveau des établissements éducatifs à travers les 48 wilayas du pays, permettant ainsi de transmettre ces concepts environnementaux aux élèves, ajoutant que 2.500 clubs au niveau national ont bénéficié d’équipements informatiques et de matériel audio-visuel.

Actuellement, le secteur oeuvre à acquérir d’autres équipements pour soutenir ces clubs dans le cadre d’une large opération dans le programme sectoriel de l’Etat, avec une enveloppe financière de 1,6 milliards de DA, a fait savoir la ministre. Ce protocole prévoit également l’importance de la formation d’enseignants et d’encadreurs de ces clubs environnementaux.

Pour sa part, la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, a salué cette initiative, affirmant que le protocole inculquera l’éducation environnementale dans l’esprit des élèves et que son secteur ne ménagera aucun effort pour la réussite de cette démarche.

En vertu de ce protocole, la ministre a annoncé l’institution de la médaille « mon école durable », qui sera accordée annuellement aux établissements éducatifs des trois cycles les plus engagés aux projets liés à l’éducation environnementale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article