Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

L’Aphanius apodus, est un poisson endémique à l'Algérie. On ne le retrouve que dans une petite région de l'Atlas Tellien au nord-est du pays, entre les villes de Constantine et Batna. La distribution actuelle est incertaine. Certaines rumeurs évoquent l’extinction de l’espèce suite à l'introduction de Gambusia affinis hautement invasive, et les pollutions agricoles. Des témoignages photos de 2015 rapportées par Monsieur Dahmani Walid affirment que cette espèce existe encore à l’état sauvage, mais cette fois-ci dans la région ouest du pays.

 

Sa taille varie de 45 à 50 mm. Il diffère des autres aphanius par l’absence de nageoire ventrale. Le dimorphisme sexuel est bien marqué. Les mâles ont une tache jaune sur le ventre avec des nageoires caudale et dorsale de couleur bleue, bien prononcées durant la période d’accouplement. Le but étant d’attirer les femelles et intimider les autres mâles rivaux. Les femelles sont plus grandes et beaucoup plus claires. Elles possédent une série de taches foncées variables sur les flancs. Les œufs sont libérés individuellement ou en petits lots et sont attachés à des algues ou d'autres surfaces au moyen de petits filaments. La période d'incubation peut varier en fonction de la température, mais se situe habituellement entre 7 et 14 jours.

 

Le régime alimentaire est composé de petits crustacés aquatiques, de vers, de larves d'insectes et d'autres zooplanctons, et occasionnellement des algues et d'autres matériels végétaux.

 

Sources : http://aka.org

http://www.seriouslyfish.com

http://joerg-freyhof.de

http://www.naturebrain.com

http://www.faosipam.org

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article