Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

L’Etablissement public d’hygiène urbaine et de protection de l’environnement de la wilaya d’Alger (HUPE) a enregistré la présence du moustique tigre à travers 24 communes de la capitale, a indiqué mardi le directeur général de l’établissement.

 

Dans une déclaration à l’APS, Mustapha Hamimi a précisé que l’Etablissement public d’hygiène urbaine et de protection de l’environnement de la wilaya d’Alger avait dédié 16 équipes à la lutte contre la prolifération du moustique tigre, qui présente un risque de santé publique, après avoir enregistré sa présence dans 24 communes de la capitale, soulignant que la surveillance entomologique du moustique Aedes albopictus se poursuivait.

Le responsable a fait savoir que ce dangereux moustique avait été détecté dans les circonscriptions de Hussein Dey (Kouba, Hussein Day), de Bab El-Oued (Bologhine, Oued Koriche), de Bouzareah (El-Biar, Beni Messous), de Chéraga (Hammamet), de Dar El-Beïda (Aïn Taya, Bordj El-Bahri, El-Marsa, Bordj El-Kiffan, Rouiba), de Bir Mourad Raïs (Birkhadem, Saoula, Gué de Constantine), d’El-Harrach (Bachdjerrah), de Draria (Douera, Baba Hassen, Khraïcia, Draria, El-Achour) et de Zeralda (Staoueli, Souidania, Zeralda).

Alors qu’il n’était présent que dans 14 communes d’Alger en 2016, le moustique tigre a depuis gagné du terrain dans la capitale puisqu’il a été détecté dans 22 communes en 2019 et 24 communes actuellement, a fait remarquer M. Hamimi.

Des équipes spéciales sont à pied d’œuvre pour lutter contre la prolifération de ce moustique par le déploiement de pièges pondoirs à travers le territoire de la wilaya.

Les citoyens sont également mis à contribution et peuvent signaler la présence de ce dangereux moustique en appelant le numéro vert 0560933366 ou via la page Facebook de l’Etablissement public d’hygiène urbaine et de protection de l’environnement de la wilaya d’Alger qui répondra aux préoccupations des citoyens à ce sujet.

Outre le lancement d’une campagne pour lutter contre les moustiques à compter du mois de juin, il a été procédé également au lancement d’une campagne de lutte contre le moustique tigre à la mi juin en cours à travers les communes touchées par ces insectes, a ajouté le même responsable, rappelant la mise en place d’équipes spécialisées équipées de matériels de désinfection sillonnant, conformément à un calendrier, toutes les communes concernées.

M. Hamimi a affirmé, par ailleurs, qu’en sus de la prévention, des campagnes de sensibilisation sont organisées, jusqu’au mois de septembre prochain, par des agents de l’entreprise en coordination avec les services d’hygiène et d’environnement des communes afin de prodiguer des conseils sur les dangers de ce moustique.

Cette action de proximité est menée en coordination avec les bureaux d’hygiène et d’assainissement des 57 communes de la capitale, a-t-il expliqué, ajoutant que tous les moyens matériels et humains ont été mis en place pour mener à bien cette opération.

Selon la même source, les principaux facteurs à l’origine de l’apparition des moustiques tigres sont les marécages et les eaux stagnantes, soulignant la nécessité d’œuvrer au renforcer du respect des conditions d’hygiène et de santé.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article