Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

ALGER - Le ministère des Ressources en eau a lancé une vaste opération de recensement des infrastructures hydrauliques qui touchera chaque commune d’Algérie, a indiqué jeudi un communiqué de ce département ministériel.

Entamée cette semaine, cette opération permet au ministère "de disposer d’une base de données complète sur la consistance détaillée et l’état précis du patrimoine de notre pays en infrastructures hydrauliques.

Précisant qu'il est "déterminé à collecter, rassembler et organiser toutes les informations du terrain afin de pouvoir effectuer un pilotage stratégique efficient", le ministère a expliqué que "jusqu’à aujourd’hui, le potentiel au niveau de nos communes (réseaux, réservoirs, ouvrages communaux, etc.), n’avait jamais été globalement évalué avec précision, dans notre pays continent".

En plus de faciliter le pilotage stratégique, l’inventaire en cours, "favorisera la planification des interventions immédiates de mise à niveau, afin de soulager les zones qui se trouvent en difficulté à cause d’un entretien et d’un suivi déficients", a ajouté la même source.


 

A l’issue de cette opération, "le ministère des Ressources en eau se dotera de son premier système d’information, qui viendra renforcer ses dispositifs décisionnels, en permettant en temps réel, une vision éclairée de la situation des infrastructures hydrauliques en Algérie", a fait savoir le communiqué.

Ce recensement du patrimoine national, naturel et artificiel, découle de la nouvelle stratégie du secteur des Ressources en eau pour l’horizon 2030, a-t-on souligné, ajoutant que cette stratégie fait de "la maîtrise de la connaissance, la valorisation de la ressource, de la lutte contre le gaspillage et de l’adaptation aux changements climatiques, ses principales priorités".

Afin de mener cette opération d’envergure, le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, a chargé l’Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau (AGIRE) et l’organisme du Contrôle technique hydraulique (CTH), de réaliser cet inventaire.

Les deux organismes s’appuieront sur leurs unités territoriales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article