Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

La Kabylie brûle depuis quelques jours sous l’effet des nombreux départs de feu enregistrés à travers la wilaya de Tizi-Ouzou notamment. La protection civile a fait état de pas moins de 18 incendies, rien que pour la journée de mardi 21 juillet 2020. Plusieurs déclenchements ont été également signalés mercredi 22 juillet. 

La wilaya de Tizi Ouzou s’est confinée ces quelques derniers jours. Pas forcément par respect aux mesures de prévention sanitaire contre le coronavirus mais à cause de la chaleur torride qui sévit en Kabylie. Rares étaient en effet ceux qui se hasardaient dehors tant les conditions climatiques ne s’y prêtaient absolument pas. La région suffoque, c’est le moins que l’on puisse dire.

Comme si la canicule naturelle ne suffisait pas, les feux de forêts se sont mêlés pour compliquer davantage la situation. Plusieurs départs de feux ont été enregistrés à travers les quatre coins de la wilaya. Des centaines d’hectares sont, par conséquent, partis en fumée.

Dans certains endroits, ces incendies ont menacé même des maisons. C’est le cas au niveau du village Tizi Boumane, dans la commune d’Aït Khellili, à l’est de la wilaya de Tizi Ouzou où des citoyens ont du fuir leurs domiciles sous la menace des flammes.

Des centaines d’hectares partis en fumée

Le pire a été ainsi évité de justesse grâce notamment à l’intervention des sapeurs pompiers appelés en renfort. Les villageois n’ont pas pu à eux seuls maîtriser l’incendie. Au moins sept autres départs de feux ont été tout aussi dévastateurs durant la journée du 21 juillet. Ils ont été enregistrés au niveau des communes de Frikat, Makouda, Yakouren et At Zikki.

Ce mercredi 22 juillet, un important feu a endommagé un conducteur électrique de haute tension à Draâ El Mizan. Toute la région est jetée dans le noir avant l’intervention des agents de la Sonelgaz qui ont procédé à sa réparation et au rétablissement du courant.

En somme, c’est pratiquement la même histoire qui se répète pour la wilaya qui a l’habitude de “prendre feu” en cette période de l’année.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article