Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

Une opération de lâcher de 500 perdrix gambra a été menée, le week-end dernier, dans la forêt d’Ouled Deid, à 30 km environ du chef-lieu de wilaya, sous la houlette de la Fédération des chasseurs de Médéa, en collaboration avec la Conservation des forêts et du Centre cynégétique de Zéralda.

Selon les initiateurs de l’expérience, ce lâcher, qui intervient à la suite de l’installation d’une volière d’adaptation, permettra d’arriver à créer une réserve de chasse dans la zone afin d’enrichir le patrimoine cynégétique local.

Les sujets de cette espèce de perdrix qui ont été lâchés dans la nature seront suivis pendant une période d’acclimatation à la vie naturelle de deux à trois mois, durée leur permettant de s’intégrer aux espèces autochtones pour augmenter le gibier dans la zone.

Selon Mohamed Boukhatem, président de la Fédération des chasseurs de Médéa, l’opération a été réalisée avec succès mais la protection de la faune et de la flore dépend des riverains de cette zone forestière : “Nous nous appuyons sur les habitants de la région qui nous rendent service dans la surveillance du patrimoine avifaune et de la forêt contre le braconnage, le vol de bois et les incendies.

Et que, pour ce faire, des jeunes de la zone aident les sujets lâchés à pouvoir s’adapter à leur nouveau milieu pendant deux mois jusqu’à acquérir leur ‘instinct sauvage’.” L’opération permet d’occuper quelques jeunes qui, selon le président de la Fédération des chasseurs, veilleront à l’entretien de l’environnement forestier de la zone en organisant des rondes afin de lutter contre le braconnage et les incendies criminels pour que l’espèce puisse proliférer en toute tranquillité.

M. EL BEY

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article