Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

(Agence Ecofin) - L’Algérie va mettre fin à l’importation de locomotives fonctionnant au gasoil, ceci dans le cadre du plan quinquennal de transition énergétique. Le pays encourage désormais l’utilisation du gaz de pétrole liquéfié (GPL) et l’électrification du réseau, comme prescrit dans le sous-secteur routier.

L’Algérie va cesser toute acquisition de locomotives fonctionnant au gasoil. La décision a été ordonnée par le président de la République Abdelmadjid Tebboune, au cours du Conseil des ministres du dimanche 23 août 2020.

A l’inverse, il a prôné l’utilisation du GPL et l'électrification du réseau ferroviaire. Cette série de mesures s’inscrit dans le cadre du programme quinquennal de transition énergétique.

Pour le chef d'Etat algérien, cette transition participe « à la mise en place d’une politique d’efficacité énergétique stricte pour mettre fin au gaspillage et préserver en permanence les ressources énergétiques du pays, valoriser et renouveler les ressources d’hydrocarbure en vue de reconstituer les réserves déjà consommées ».

En mars, il avait déjà ordonné la conversion au « Sirghaz » des voitures du secteur public. Nom commercial du GPL carburant, le Sirghaz est un mélange de butane et de propane à des proportions normalisées, distribué en Algérie par Naftal depuis 1983. L’absence de plomb, de benzène et de soufre en fait un carburant très peu polluant et économique.

Pour le suivi de cette transition énergétique, l’Algérie va prochainement mettre sur pied un Haut conseil de l’énergie composé de compétences nationales locales et de celles établies à l’étranger.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article