Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

Des voleurs de bois ont agressé et proféré des menaces contre des forestiers dans l’exercice de leur mission dans la forêt d’Akfadou avant de prendre la fuite, selon la cellule de communication de la Conservation des forêts (CF) de Béjaïa.

Les faits se sont produits lundi dernier alors que des agents de la circonscription des forêts d’Adekar ont tenté d’interpeller un groupe d’individus coupant illicitement du bois après avoir procédé à l’abattage de dizaines d’arbres de l’espèce chênes Afares. Pris en flagrant délit, les auteurs, qui étaient en train de charger des troncs d’arbres dans la benne de leur tracteur, se sont pris d’abord aux agents avant d’abandonner leur «butin» et de s’enfuir.

Les forestiers ont laissé partir les voleurs, qu’ils ont identifiés et contre lesquels ils ont déposé une plainte auprès du procureur du tribunal de Sidi Aïch qui a décidé de leur comparution immédiate «pour infraction de coupe illicite de bois et pour outrage à des agents en fonction».

Ce n’est pas la première fois que des forestiers non armés se font attaquer par des braconniers, des pilleurs de liège ou même des fabricants de charbon comme cela a été le cas à Bouira où trois personnes, qui venaient de sortir de la forêt transportant des pieds-droits, ont caillassé le véhicule des forestiers. Récemment, dans la wilaya voisine de Jijel, quatre forestiers ont été agressés par une vingtaine de pilleurs de liège cagoulés qui cherchaient à «protéger» leur stock.

A ce propos, vu les risques auxquels les forestiers sont exposés, et afin de participer efficacement à la protection des richesses forestières, la DGF ne cesse de solliciter les autorités centrales dans le but de réarmer les agents des services des forêts. Ces derniers ont été désarmés par le gouvernement, tout comme la population, lors de la décennie rouge.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article