Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

Une étude de schéma communal de gestion des déchets ménagers et assimilés du chef-lieu de wilaya de Ghardaïa vient d’être lancée pour palier au dysfonctionnement et à la dégradation de la situation environnementale, a affirmé lundi à l’APS le président de l’Assemblée populaire communale (P-APC) de Ghardaïa.


Confié à un bureau d’étude spécialisé pour un montant de plus de deux (2) millions de dinars, ce schéma qui comporte trois phases vise à trouver des solutions pérennes et des procédés durables pour la prise en charge et le traitement des déchets ménagers, a expliqué Aoumeur Fekhar.


Il a aussi pour objectif d’aider les structures locales de la commune à mettre en place un mode de collecte des ordures ménagères adapté à la région en éliminant les points noirs et les dépotoirs sauvages, a-t-il.
La mauvaise gestion des ordures ménagères à Ghardaïa trouve son origine non seulement dans l'absence de moyens matériels et humains mais aussi dans l’incivisme et les comportements irresponsables de la population, a déploré le P/APC.


L'objectif global assigné à cette étude est d'étudier les problèmes majeurs liés à la gestion des ordures ménagères et de contribuer à une gestion durable et proposer une stratégie pour la maîtrise de la collecte des déchets ménagers dans la commune de Ghardaïa, a relevé M. Fekhar.


La problématique des déchets ménagers requiert pour cela des solutions efficaces pour une meilleure gestion de plus de 32.000 tonnes d’ordures ménagères produites par an à Ghardaïa, estime-t-il.
L'étude doit trouver des réponses au dysfonctionnement dans la collecte des déchets au niveau de la commune, qui se répercute négativement sur l’environnement, dans le cadre concerté avec les acteurs sociaux et la société civile et chaque phase sera discutée avant son approbation, a conclu le P/APC de Ghardaïa Pour de nombreux observateurs, la ville de Ghardaïa a connu ces dernières années une forte croissance démographique et une évolution du mode de vie qui s’est accompagnée d'une augmentation des déchets ménagers, devenus un enjeu majeur du développement du tissu urbain.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article