Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie en Algérie

Les coraux qui peuplent les eaux profondes de la mer Méditerranée sont menacés par les effets de la pollution de l’environnement. Ils pourraient même disparaître d’ici quelques décennies.

Solitaires ou organisés sous forme de récifs, les coraux des régions froides ou tempérées sont moins connus que ceux des zones tropicales. Vivant dans l’obscurité et sans symbiose avec des algues photosynthétiques, ils constituent pourtant un écosystème riche d’une biodiversité propre à leur milieu, avec la présence de nombreux poissons et invertébrés.

Une acclimatation pendant des millénaires, puis...

En mer Méditerranée, les colonies coralliennes se développent à des profondeurs situées entre 200 et 700 m, et à des températures de l’ordre de 12 à 14 °C. Une équipe française (Institut national des sciences de l’univers - INSU) a examiné des coraux vivants et fossiles prélevés lors de missions océanographiques. Les scientifiques ont procédé à leur datation, tout en reconstruisant (grâce à l’analyse chimique des branches calcaires fossiles) l’évolution de la température et de l’acidité de l’eau.

Les premiers résultats montrent d’abord que les coraux profonds méditerranéens ont su s’acclimater et poursuivre leur évolution pendant des millénaires, et ceci en s’adaptant aux cycles climatiques (dont les périodes glaciaires). Mais depuis le début de l’ère industrielle, et le rejet massif de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère, les eaux de surface des océans se sont non seulement réchauffées, mais aussi acidifiées. Et les données indiquent que la tendance est similaire pour les eaux plus profondes de la mer Méditerranée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article