Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

ORAN - Le lac "Oum Ghellaz", plan d’eau situé à l’est d’Oran près d'Oued Tlélat, a récemment vécu un deuxième épisode de mort massive de poisson, a-t-on appris auprès de la Direction locale de l’environnement.

Ce deuxième épisode a enregistré la mort de centaines de poissons mais aussi de dizaines d’oiseaux d’eau, a indiqué la responsable de la communication à la Direction locale de l’environnement, Aicha Mansouri.

Ainsi, c’est la deuxième fois depuis le début de l’été que ce phénomène est observé au niveau du lac Oum Ghellaz, alors que le tout premier épisode a été enregistré au cours de l’été 2019.

La Direction de l’environnement qui suit l’évolution de la situation depuis le début du phénomène, avait effectué des analyses d’eau et a conclu qu’il s’agit d’un stress hydrique, causé par la baisse du niveau d’eau.

Le lac connaît par ailleurs une surpopulation de la carpe, qui n’a pas de prédateur pour limiter sa prolifération, ce qui conduit, en plus du stress hydrique, à un manque d’oxygène, a expliqué la même responsable, ajoutant que si la pollution n’a pas été incriminée au cours des deux premiers épisodes, les analyses effectuées ont révélé la présence de métaux lourds.

Il s'agit ainsi d'une pollution par des déchets industriels", a encore expliqué Mme Mansouri. Jusqu’à la fin du mois d’août, date de la dernière sortie de la Direction de l’environnement avec des associations écologiques, "le lac fonctionnait bien", a-t-elle affirmé.

La Direction de l’environnement a transmis des rapports détaillés sur la situation, aux autorités compétentes (ministères, wilaya) afin d'y mettre un terme. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article