Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écolo Nouara

http://portail.cder.dz

Mardi 16 juillet 2013

L’Algérie produisait 13 millions de tonnes de déchets par an, c’est ce qu’a déclaré, mardi à Alger, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’aménagement du territoire, de l’environnement et de la ville, Mme Dalila Boudjemaa.

Au cours d’une rencontre de sensibilisation avec les Mourchidate organisée de concert avec le ministère des Affaires religieuses et des wakfs, Mme Boudjemaa a souligné que "les Algériens produisaient 13 millions de tonnes de déchets par an, générant aux collectivités locales des coûts très exorbitants".

Les coûts de la pollution de l’environnement qui englobe toutes sortes de déchets, y compris les déchets industriels et hospitaliers, ont été réduits à 1,8 milliard dollars/an, soit à plus de 50%, contre 3,5 milliards de dollars en 2002, et ce , grâce au programme national de protection de l’environnement et au plan national de gestion intégrée des déchets, a-t-elle ajouté.

Mme Boudjemaa a appelé les mourchidate à la nécessité de sensibiliser les femmes, et par conséquent la société tout entière au rôle "efficace" qui leur est sien dans la protection de l’environnement, et notamment pendant le ramadhan, période durant laquelle le volume des déchets augmente.

Pour la secrétaire d’Etat, la sensibilisation doit s’effectuer à travers des rencontres de sensibilisation avec les femmes sur le concept du "civisme écologique"ou "l’éducation environnementale", la propreté des maisons et de l’environnement étant du ressort direct de la femme.

Pour sa part, le ministre des affaires religieuses et des wakfs Bouabdallah Ghlamallah a appelé à la nécessité de veiller à la propreté de l’environnement comme le prescrit l’Islam, et souligné l’importance du recyclage des déchets selon des normes scientifiques, et du rôle des médias.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article