Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

 


 

 

Adieu Bazou - 27 000 Québécois se sont départis de leur vieux «bazou»
Le programme Adieu Bazou prend fin dans six mois. 
 

 

QUÉBEC - Plus de 100 000 Canadiens, dont 27 000 Québécois, se sont prévalus depuis 18 mois du programme national «Faites de l’air ! / Adieu Bazou», lequel vise à retirer de la circulation les véhicules roulant depuis 15 ans ou plus.

Il s’agit d’une bonne nouvelle au chapitre de l’environnement, à l’heure où une nouvelle étude nous apprend que ces vieux véhicules - produits avant 1995 -, généreraient jusqu’à 39 fois plus d’émissions de gaz à effet de serre (GES) que ceux datant de 2004 et après. Par ailleurs, les Québécois ont été plus nombreux que tous les autres Canadiens à prendre part au programme, qui est du reste bonifié dans la province en ce qui a trait aux récompenses.

Les GES causent les épisodes de smog qui sont de plus en plus nombreux à frapper les grandes villes et les régions métropolitaines canadiennes.

Depuis janvier 2009, on aurait ainsi, grâce au programme, empêché le rejet dans l’atmosphère de plus de 5000 tonnes de GES.

L'étude menée par AirCare, organisme qui effectue des tests sur les émissions responsables du smog pour la Colombie-Britannique, a permis de comparer 133 vieux véhicules à des modèles récents. Elle démontre que les véhicules qui roulent depuis longtemps produisent en moyenne 31 fois plus d'hydrocarbures et 58 fois plus de nitrogène que ceux qui sont récents.

Fin du programme le 31 mars 2011

Selon l’organisme, une étude précédente se basait plutôt sur une pollution 19 fois plus élevée chez les vieux véhicules. «Faites de l’air ! / Adieu Bazou» espère convaincre, en disant maintenant que ces voitures polluent deux fois plus qu’on ne le pensait, d’autres automobilistes à se défaire de leur vieux véhicule avant la fin du programme, le 31 mars 2011.

«Ce constat est incontournable, selon Carla Kearns, directrice nationale du programme "Faites de l’air ! / Adieu Bazou". Nous espérons que les Canadiens seront mis au courant de cette réalité et qu'ils vont considérer leur véhicule sous un angle plus critique en s'attardant aux impacts sur l'environnement et sur la santé. Tout Canadien qui utilise une voiture des modèles 1995, ou plus âgés, devrait songer à participer au programme Adieu Bazou et à obtenir une récompense monétaire ou autre pour avoir posé le bon geste avant que le programme ne soit plus en vigueur.»

«La fin du programme "Faites de l’air! / Adieu Bazou" est le 31 mars 2011, ce qui donne six mois aux gens pour se défaire de leur véhicule de modèle 1995 ou plus vieux,» mentionne André Bélisle, directeur du programme Faites de l’air! et président de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), l’organisme partenaire au Québec.

«De plus, les résidents du Québec peuvent profiter de 15 mois de transport en collectif gratuits, d’une valeur pouvant atteindre 3 000 $ et ils ont l’assurance que leur véhicule sera recyclé de façon optimale pour protéger l’environnement en raison des exigences de "Faites de l’air!" depuis 2003, du Guide de bonnes pratiques pour la gestion des véhicules hors d’usage du code de gestion et du Code de pratique auquel tous les recycleurs attitrés au programme "Faites de l’air! / Adieu Bazou" doivent se conformer.»

Le programme «Faites de l’air ! / Adieu Bazou» permet à ses adhérents de recevoir une somme en argent ou une récompense, notamment un rabais allant jusqu’à 790 $ à l'achat d'un vélo de haute qualité utilisé comme moyen de transport, ainsi qu'un rabais allant jusqu'à 15 % sur les pièces et le service; un laissez-passer pour les transports en commun (gratuits dans certaines municipalités); un rabais des fabricants d'automobiles Chrysler, Hyundai, Ford et GM; ou un montant de 300 $.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article