Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"À la faveur du plan de développement du plan quinquennat 2010-2014, la wilaya de Blida vient de bénéficier d’une autre enveloppe de 146 milliards de DA." par K.Fawzi

Plan quinquennal de 2010-2014 à Blida
Une opportunité pour une relance du développement durable

 

Le secteur de l’agriculture est doté de 6 milliards de DA dont 3,6 milliards sont destinés au Fonds national de réorganisation de la production agricole (FNPRA) et 2,4 pour le Fonds national pour le développement de l’investissement agricole (FNDIA). À côté du secteur agricole, le  tissu industriel s’est taillé un budget non négligeable. Le plan de développement 2010-2014 prévoit pour ce secteur une enveloppe de 50 millions de DA pour la réalisation d’un projet d’étude et la réalisation d’une pépinière d’entreprises, d’une maison d’art traditionnelle et d’un centre de facilitation. Lors de son intervention, Ouadah Hocine, le wali de Blida, a appelé les cadres de l’exécutif à faire participer les citoyens en tenant compte de leurs suggestions dans les projets de développement. “Nous avons remarqué à travers nos sorties sur le terrain que tous les efforts consentis par l’État restent méconnus par les citoyens. Des infrastructures en phase de construction sont complètement ignorées par le citoyen qui est censé être le premier à être au courant de tous les projets”, a fait remarquer le wali qui appelle les responsables locaux à investir le terrain pour provoquer cette cohabitation et communication entre responsables et citoyens.
Concernant l’aménagement du territoire et de l’environnement, ce secteur a bénéficié d’une enveloppe de 322 millions de DA pour la réalisation de cinq opérations telles que l’étude du plan d’aménagement territorial de la wilaya de Blida, l’étude et réalisation d’un centre d’enfouissement technique à Aïn Romana, l’étude pour la réalisation d’une décharge contrôlée à Chréa, l’étude d’un plan d’orientation pour l’aménagement touristique de la wilaya et l’étude d’aménagement d’une zone d’extension touristique à Chréa.
Le secteur de l’habitat bénéficiera d’un pactole de 39,7 milliards de dinars pour la construction de
7 000 logements sociaux locatifs,
4 000 sociaux participatifs et 3 000 logements ruraux, soit un total de 14 000 unités qui viendront s’ajouter aux plus de 22 000 réalisées durant le plan quinquennal 2005/2009.  Pour l’énergie, il est prévu le raccordement de 15 000 foyers en gaz naturel et  2 640 en électricité, pour une enveloppe de 147 milliards de centimes.
1 660 milliards seront consacrés à la réhabilitation et l’entretien des routes nationales, chemins de wilaya et chemins communaux ainsi qu’à la réalisation de l’évitement de Meftah sur une longueur de 17 km. L’enseignement supérieur bénéficiera de 470 milliards de centimes pour la réalisation de
6 000 places pédagogiques, 3 000 lits, un restaurant universitaire de 800 places et 150 logements
F4 pour les enseignants. L’Éducation nationale verra le renforcement de ses capacités avec la construction de 8 lycées, 9 CEM, 751 salles de classe, 16 cantines scolaires, 12 demi-pensions,
4 salles de sport, 24 stades et
11 UDS pour un montant de
830 milliards de centimes. Le secteur de la santé a bénéficié de
270 milliards de centimes pour la réalisation d’un complexe mère-enfant à Boufarik, un hôpital de
60 lits, une école paramédicale de 300 places, 17 centres de soins, un centre alzheïmer, 3 polycliniques et un centre anticancer.
Le secteur de la jeunesse et des sports a bénéficié d’une enveloppe de 217 milliards de centimes pour la réalisation de 7 CSP, 16 stades de football, 7 maisons de jeunes,
6 piscines de proximité, 1 salle omnisports, 10 salles polyvalentes ainsi que deux sièges, l’un pour la DJS et l’autre pour l’Odej.
Même la culture qui a été longtemps le parent pauvre de tous les programmes passés sera prise en charge grâce à un montant de 147 milliards de centimes qui serviront à la réalisation d’une bibliothèque centrale, 3 bibliothèques régionales, 1 musée régional, un théâtre régional, l’étude pour la protection et de la préservation du vieux Blida et enfin à la construction de la nouvelle direction de la Culture.
Notons enfin que la wilaya de Blida n’a consommé que 53,80% du budget attribué par le plan quinquennal 2005-2009.

Par : K. FAWZI

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=138155
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article