Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

L'Empire State Building possède son propre programme de protection depuis plusieurs années. NYC Audubon estime que 90.000 oiseaux se tuent chaque année à New York en heurtant des gratte-ciels au cours de leur migration. «La nuit, les oiseaux prennent comme repères la lune et les étoiles. Dans un milieu urbain, aux puissantes lumières artificielles, ils sont déboussolés», explique Susan Elbin, ornithologue pour NYC Audubon. En particulier lorsque le ciel est couvert, les oiseaux, attirés par la lumière, se détournent de leur trajet migratoire.

90.000 oiseaux se tuent chaque année

Ils foncent alors dans une façade de verre, ou gravitent autour des immeubles en cercles confus qui leur consomment des graisses précieuses. «Toute déviation est susceptible de les épuiser, et de les amener, dans un moment de flottement, à s'écraser», souligne Susan Elbin. Pendant les mois de septembre et d'octobre, au pic de la saison migratoire d'automne, les gratte-ciel de New York sont donc priés, de minuit à l'aube, d'éteindre leur éclairage ornemental ainsi que les lumières des bureaux vides.

Ceux qui travaillent tard dans la nuit sont encouragés à baisser les stores et préférer la lampe de bureau aux néons du plafond. «Économisez de l'argent et de l'énergie tout en sauvant des vies», plaide NYC Audubon sur son site internet. Même le site de Ground Zero, où se dressait le World Trade Center, a indirectement... lire la suite de l'article sur Libération.fr

Jeudi 23 septembre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article