Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

18 août 2012

 

Elwatan nous a habitué d'être une tribune des rapaces de mauvaise augure pour l'Algérie ; ainsi est le cas de Gautier Le Molgat d' Agritel (organisme conseiller en investissements financiers),

Si l’Algérie avait opté pour l'évaluation de la production de céréales par le SIG ,  il aurait été possible de dire que la production de cette année 2012 ajoutée au stocks de sécurité 2011 dépasserait les besoins de la Nation  en blé dur et orge et que  l’achat anticipé de 50 000 t de blé tendre est l' arriere effet des séquelles de l'époque kacemiennes et cherguiennes au moment ou une moralisation est grandissante à l'actuel OAIC

Les DSA les plus crédibles utilisent pour l'évaluation de la production par jumelage de vieilles cartes aériennes et d'échantillonnages; d'autres DSA ne font que des extrapolations pessimistes sur la base des collectes sans tenir compte des 11 pour d'augmenttion du poids du grain une fois dans le Silo

Les marocains glanent le grain après le passage de la moissonneuse batteuse jusqu'à 4 quintaux par Ha alors que par manque de sensibilisation vulgarisation les pertes de récoltes peuvent aller 6 qx par Ha que les Ouled Nails recyclent sur les souks hebdomadaires ceci est confirmé par notre expérimentation faisant état de 500 à 1200grains germés après les orages de l'Automne

Il est à signaler un miracle la bénédiction qui accompagne Rachid Beanaissa a permis pour la première fois en Algérie 5années moyennes à humides souvent avec des pluies printanières permettant le remplissage du grain

Ainsi l’Algérie, puisque les souks regorgent de céréales zakat et glanage dépasserait la productions de 40 millions de quintaux de blé, dont 30 de blé dur, "signe sa plus belle récolte historique" selon l'oiseau migrateur qui ajoutent que" les relations commerciales privilégiées,  entretenues de longue date avec l’Europe, et notamment la France, contribuent également à limiter le risque en termes d’approvisionnement."paternalisme résiduel français hexagonal oblige ,ce qui veut dire n'allez pas  chez les yankees frappés par la malédiction divine pour avoir brûler des céréales pour en faire un carburant bio

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article