Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

Logo Liberté Algérie

Par : M. Laradj

 

De gros efforts ont été consentis au niveau des deux ports où la quantité de déchets collectée à l’issue de cette opération a été estimée à 12,5 tonnes, dont 6 tonnes au niveau du port de Béni-Saf et 6,5 tonnes au niveau du port de Bouzedjar contre 8 tonnes collectées lors de la 1re édition.

A l’instar de l’ensemble des wilayas côtières disposant d’infrastructures portuaires, la wilaya de Aïn Témouchent a été au rendez-vous, samedi, du lancement de l’opération de nettoyage des ports baptisée “Ports bleus”, qui en est à sa seconde édition. 

 
Dès les premières heures de samedi, les deux ports de Béni-Saf et de Bouzedjar ont connu un mouvement inhabituel, où des dizaines de personnes issues de différentes associations environnementales et de professionnels de la pêche ont répondu à l’appel des responsables du secteur de la pêche pour participer à cette vaste campagne qui a été placée sous le slogan “Valorisation des activités et des ressources halieutiques au service d’une économie productive et durable” avec comme objectif de consolider les activités et des initiatives publiques et privées dans le cadre du développement d’une pêche responsable et d’une culture des ressources halieutiques durable, comme l’avait déclaré le ministre de la Pêche, et aussi pour lutter contre les différentes formes de pollution au niveau des ports et des zones de pêche. 

 
En effet, de gros efforts ont été consentis au niveau des deux ports, où la quantité de déchets collectée à l’issue de cette opération a été estimée à 12,5 tonnes, dont 6 tonnes au niveau du port de Béni-Saf et 6,5 tonnes au niveau du port de Bouzedjar contre 8 tonnes collectées lors de la 1re édition. “Cette hausse enregistrée dans la collecte des déchets est le fruit d’une large sensibilisation effectuée auprès des associations, dont celles issues des autres wilayas, des marins pêcheurs et des plongeurs de la Protection civile de Sidi Bel-Abbès qui ont répondu en masse à cette initiative qui a été étendue à d’autres endroits”, dira M. Soufi directeur de l’entreprise de gestion des ports de pêche de la wilaya. 


Maintenant que les deux ports ont été débarrassés de tous les déchets, qu’ils soient flottants ou qui se trouvaient dans les fonds marins des bassins portuaires, des mesures ont été prises pour les préserver de ces macro-déchets. A ce titre, Zidi Abdelkader, directeur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Aïn Témouchent, a révélé qu’un document d’engagement vient d’être signé par l’ensemble des associations et les parties concernées, dont le directeur de l’EGPP, la direction de la pêche, la direction de la Protection civile, pour que ce genre d’opération ne soit pas sporadique mais s’étalera dans le temps pour au moins une fois par semaine sinon deux fois par mois. 


Selon le même responsable, des contacts sont en cours avec les directions de l’environnement et du tourisme pour que cette opération touche même les plages, notamment celles qui abritent des petits ports d’échouage et de pêche de plaisance afin de préserver l’écosystème.

M. L

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article