Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie et environnement en Algérie

REFLEXION

DES MILLIERS D’HECTARES IRRIGUES AUX EAUX USEES

Les services de la gendarmerie nationale auraient depuis le début de l’année en cours averti contre des pratiques scandaleuses qui ont secoué le secteur de l’agriculture dans plusieurs wilayas du pays selon la source. Il s’agit en effet de superficies très importantes cultivées en pastèques et en melons qui ont été irriguées aux eaux usées.



Alerte aux pastèques et aux melons
Selon la même source, 33 affaires à travers 10 wilayas ont été  traitées par ces mêmes services, ce qui pourrait mettre en péril la santé publique notamment chez les citoyens qui consomment ce genre de fruit saisonnier. Selon un rapport de la cellule d’informations auprès de la gendarmerie nationale en rapport aux activités environnementales pour le premier semestre 2012, il a été enregistré 33 affaires sur des activités illégales et immorales qui scandalisent des fellahs  qui procèdent à l’’irrigation de leurs produits agricoles aux eaux usées qui se déversent sur les oueds, ce qui pourrait constituer un risque sanitaire de grande ampleur notamment pour ce qui est de la consommation effrénée  de pastèques et de melons en cette saison d’été. Les services de la gendarmerie nationale en fonction de la loi sur les eaux  ont soulevé ces affaires auprès de 10 wilayas, Batna, Blida, Tebessa, Sétif, Skikda, Msila, Mascar, El Baydh et Médéa. Selon le rapport de la gendarmerie nationale, la wilaya de Médéa occupe la première place en matière d’infractions commis par des fellahs, car elle concerne 33 % des affaires liées à ce genre de délit. La plus grande opération de saisie a touché désormais cette wilaya s’agissant notamment de camions citernes, de 15 motopompes électriques et environ 4040 mètres de tuyau d’irrigation, ce qui a entrainé plusieurs délictueux devant la justice. Dans le même contexte, la cellule pour la protection de l’environnement a enregistré durant le premier semestre 2012  564 infractions liées à l’environnement à travers le territoire national. Alger se classe en première position avec 444 infractions relatives à la violation de l’environnement notamment par les industriels qui ne respectent pas les règles  régies en ce sens.


Touffik
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article