Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

 

« Le cadre de vie à Alger se dégrade de plus en plus en raison du manque de sensibilisation des citoyens à l’environnement « . C’est l’avis du président de l’association de protection de l’environnement de la commune d’Alger-centre, M. Hamid Haddadi. M. Haddadi a précisé lors d’une réunion consacrée à la préparation du programme d’action de l’association pour l’année en cours, que la ville d’Alger vit une situation déplorable consécutive à la propagation des marchés parallèles et des vendeurs à la sauvette qui ont envahi les trottoirs mais aussi à la mendicité qui prend de l’ampleur. Le même responsable a, par ailleurs, indiqué que son association œuvre « à trouver des solutions » dans ce sens. Il s’agit en premier lieu de mettre en œuvre le plan d’action de l’année 2012 avec comme slogan « Ensemble pour un meilleur cadre de vie ». Plusieurs activités de sensibilisation sont prévues. L’association a programmé dont des journées de volontariat, des visites aux établissements scolaires avec des agents de l’entreprise Netcom (entreprise de nettoyage et de ramassage des ordures en Algérie), deux concours sur « la meilleure façade commerciale et le meilleur balcon » au niveau de la commune d’Alger, Sidi M’hamed, Bab El Oued et la Casbah sont prévus. Il est prévu en outre d’organiser des stages de formation au profit des membres des comités de quartiers à « l’école de l’hygiène » de l’entreprise Netcom. Tout en sensibilisant les jeunes à la nécessité de préserver les infrastructures publiques des quartiers à l’image des jardins et espaces publics. Il faut dire que si une telle réflexion est lancée, c’est que le besoin d’un assainissement total de la ville d’Alger est fortement ressenti : état délabré des artères de la ville ou la saleté règne en maître, des montagnes d’ordures jonchent les trottoirs des grands axes de la capitale…

 

Quant aux espaces verts, hormis quelques jardins que l’on peut compter sur les doigts d’une main, les Algérois n’ont pas de lieu de distraction ou de loisir. Dans son programme l’association compte préserver l’environnement, prendre soin de la ville d’Alger et lui redorer son blason. Ce dernier objectif ne peut se réaliser sans la réhabilitation des espaces verts de la capitale, la régularisation des marchés informels et la lutte contre l’insécurité.

Pour leur part, les représentants de Netcom se plaignent du comportement négatif de certains citoyens envers leur environnement  entravant le travail des agents d’entretien comme le non-respect des horaires de dépôt des ordures et le stationnement des voitures à proximité des emplacements réservés au dépôt des déchets ménagers.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article