Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Environnement et écologie en Algérie (revue de web)

03 Septembre 2012

Au moins 20 personnes ont été tuées et 56 autres blessées dans les fortes précipitations ayant frappé le territoire algérien pendant les dernières 48 heures, indique dimanche un communiqué de la protection civile, cité par l'agence APS.

Les provinces les plus touchées par les intempéries sont Tébessa (600 km à l'est d'Alger), Tlemcen (600 à l'ouest d'Alger) et M'sila (250 km au sud-est d'Alger), qui ont enregistré chacune un bilan de trois morts, selon la même source.

En outre, dans la zone industrielle Ben Boulaiddans dans la province de Blida (50 km au sud-ouest d'Alger), 21 habitations précaires ont été inondées par les eaux pluviales.

Le personnel de la protection civile a effectué un total de 4019 interventions pour faire face aux infiltrations des eaux pluviales.

Depuis le 30 août, des pluies diluviennes se sont abattues dans une bonne partie du pays, la pluviométrie mesurée ayant atteint 59 mm dans certaines localités. Les pluies sont intervenues juste après la récente chaleur caniculaire, qui serait à l'origine de plusieurs incendies ayant ravagé plus de 30 000 hectares de forêts et 7 000 hectares de maquis dans le pays.

En contraste avec la chaleur inhabituelle de cette année, l'Algérie a connu de fortes chutes de neige dans sa capitale en février dernier, un phénomène non enregistré depuis 2005.

Xinhua 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article